Monday, December 21, 2015

Good quality youth litterature

As Isabelle and I laid down on the dry lake bed where we camped in Joshua Tree, looking at the meteor shower in our sleeping bags, we talked about our teenage years and how much we used to write... It got me thinking... I used to write lots of poetry, lots of intimate stories... I had even written a book by age 12!




From as early as I can remember, I had access to great books and high quality litterature, since both my parents were both avid readers. My dad offered me poetry books when I was 10 and I took off from there, inspired by a few great teachers in high school and then in College.


I struggle a lot with that since we live on the road. I had kept most of my books before we sold our house (and I mean, I had lots of books... I studied in litterature!) for my girls to have access to, just like I had at my parent's. But now, getting books from librairies is nearly impossible and when we can, the French book collection is very limited... and honestly, the youth litterature is a genre that still hasn't taken off much in French. As far as e-books go, it's pretty much the same: very limited and mostly poor quality.

A week ago, I googled some of my favorite authors from when I was a teen/young adult, and found myself spending hours in front of the computer, hanging onto their beautiful words, just like I did 20 years ago... Words have that power. And I just wish I can offer that to my girls even with our lifestyle...

Please let me know if you have great recommandations for high-quality stories for kids 10-12 in French. Something different than the mean-girl-from school-story or the-cute-guy-in-the-football-team please.. Something nourrishing for their growing souls, but still enticing enough that they want to keep reading...




And if you read French, here are some great lines from some favorite authors of mine when I was younger. My Christmas gift to you. 

I remember reading all the Romain Gary in 4 months! And most of Christian Bobin's poetry too... And so many more. Oh! I was such a romantic! Tell me, who were your favorite authors when you grew up? Who inspired you to write or to simply read more?

Il souffrait de mélancolie. Tu sais ce que c'est la mélancolie ? Tu as déjà vu une éclipse ? Et bien c'est ça, la lune qui se glisse devant le cœur, et le cœur qui ne donne plus sa lumière. La nuit en plein jour. La mélancolie c'est doux et noir. Il en a guéri à moitié, le noir est parti, le doux est resté.

La Folle allure
[ Christian Bobin ]

C’est un amour qui vient de loin. Il vient du fond d’une solitude sans fond, et de plus loin encore, du savoir d’une jouissance sans déclin. Il n’y a pas d’autre amour que cet amour de loin. Il n’y a qu’un seul amour, comme on dit : une seule loi, la même pour tous, la même absence au cœur de toute présence, la même absence dans souffrance comme dans la joie.

La part manquante
[ Christian Bobin ]

Légère, limpide : l'amour n'assombrit pas ce qu'il aime.
Il ne l'assombrit pas parce qu'il ne cherche pas à le prendre.
Il le touche sans le prendre. Il le laisse aller et venir.
Il le regarde s'éloigner, d'un pas si fin qu'on ne l'entend pas mourir : éloge du peu, louange du faible.
L'amour s'en vient, l'amour s'en va.
Toujours à son heure, jamais à la vôtre.

[ Christian Bobin ]

Je n'ai jamais imaginé qu'on pût être a ce point hanté par une voix, par un cou, par des épaules, par des mains, ce que je veux dire c'est qu'elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis.

La Promesse de l'aube de Romain Gary

-Est-ce que je suis envahissante?
-Terriblement, lorsque tu n'es pas là.

Clair de femme de Romain Gary

Je commençais à comprendre qu'il faut savoir laisser, même à sa raison de vivre, le droit de vous quitter de temps en temps, et même celui de vous tromper un peu avec la solitude.

Les cerfs-volants de Romain Gary

Mais dans les bras de Laura, il n'y avait pas d'illusion possible. Jamais je n'avais aimé avec un don si total de moi-même. Je ne me souvenais même plus de mes autres amours, peut-être parce que le bonheur est toujours un crime passionnel : il supprime tous les précédents. Chaque fois que nous étions unis ensemble dans le silence des grandes profondeurs qui laisse les mots à leurs travaux de surface et que, très loin, là haut, les milles hameçons du quotidien flottent en vain avec leurs appâts de menus plaisirs, de devoirs et responsabilités, il se produisait une naissance du monde bien connue de tous ceux qui savent encore cette vérité que le plaisir réussit parfois si bien à nous faire oublier : vivre est une prière que seul l'amour d'une femme peut exaucer.

Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable de Romain Gary



Et le grand classique, si touchant et drôle de Romain Gary: La vie devant soi:

Monsieur Hamil m'avait souvent dit que le temps vient lentement du désert avec ses caravanes de chameaux et qu'il n'était pas pressé car il transportait l'éternité. Mais c'est toujours plus joli quand on le raconte que lorsqu'on le regarde sur le visage d'une vieille personne qui se fait voler chaque jour un peu plus et si vous voulez mon avis, le temps, c'est du côté des voleurs qu'il faut le chercher.


Les psychiatriques sont des gens à qui on explique tout le temps qu'ils n'ont pas ce qu'ils ont et qu'ils ne voient pas ce qu'ils voient, alors ça finit par les rendre dingues.

Et plein d'autres citations délicieuses de ce livre ici.

10 comments:

MamaLisa said...

La série Thomas Moore, les clés du temps...Elle se trouve en français. C'est genre voyage dans le temps et fantastique et mystères. Ma fille a adoré la série. :) Je vais suivre les commentaires, je suis aussi curieuse de trouver de bons livres...

Laurence said...

Bonjour Catherine!
Je suis loin d'avoir lu tout ça (chez moi il n'y avait pas de livres à la maison), mais voici en gros ce qu'on nous proposait au collège en France dans les années 80: http://noe-education.org/D14_L3.php3 (dans la science fiction il manque quand même Barjavel "La nuit des temps", première lecture passionnante pour moi). Pour le reste j'ai des souvenirs de Vipère au poing, La gloire de mon père et Le château de ma mère, Le grand Meaulnes, Sido (Colette), comme premières lectures. Plus tard seulement Cyrano de Bergerac (je crois que c'est mon texte préféré. J'aime, j'aime, et j'aime encore à chaque fois que je revois le film avec Depardieu et Vincent Pérez, mais je n'apprécie le film que parce que j'ai vraiment aimé ce livre!).
Merci d'avoir posé cette question, cela m'a permis de retrouver certains titres que j'avais oublié et que j'aimerais ressortir pour ma fille qui a maintenant 11 ans, mais elle est bien loin d'être bilingue, et avec sa dyslexie elle lit très mal en italien, et pratiquement rien en français :-(. Faute à l'école aussi... je n'ai malheureusement pas réussi à l'en préserver :-(.
À bientôt et merci encore pour toutes ces photos et ces récits que tu partages avec tant de générosité.
Laurence (Pisa, Italy)

Laurence said...

Petite rectification par rapport à mon commentaire précédent: le lien propose une liste de textes adaptés pour la classe de 3ème (donc dernière année de collège en France, âge environ 14-15 ans). J'ai trouvé cet autre lien: http://noe-education.org/D14_L6.php3 (niveau 6ème, donc 11-12 ans), sans doute moins intéressant par rapport à ce que tu cherchais.
Laurence

Catherine said...

Merci beaucoup, Lisa et Laurence. Je regarde ça avec intérêt!

Heather said...

Morgane loves the Tara Duncan series and reads them in French. I will send you her other fave titles soon. She likes fantasy, but not romance.

Catherine said...

Thanks Heather, I'll look for that.

Heather said...

Arielle Queen series. Cleo series. Leonis series. Vision series. La Saga du Tigre series. Cherub series.

Catherine said...

Awesome, Heather! THANKS A LOT for the recommandations!

Stella Journoud said...

J'avais adoré les Comtesse de Ségur...

Stella Journoud said...

Et les Roald Dahl bien sûr ! fabuleux !