Sunday, May 15, 2011

Changement de cap




Maintenant que je sais faire des montages photos dans Picasa (merci Joanna!), je vais m'amuser un peu! Cliquez dessus pour mieux les voir.

J'ai choisi de faire des montages sur nos moments d'apprentissage en famille ce soir parce que j'ai envie de vous parler de ce qui brasse en moi depuis quelques temps. Ceux qui me connaissent bien savent que quand je me lance dans quelque chose, je ne le fais jamais à moitié! Quand j'ai découvert la pédagogie Waldorf, j'ai adopté les idées de Steiner en bloc, sans trop les remettre en question. Comme bien d'autres parents, j'ai lu tellement de livres sur l'éducation des enfants, l'alimentation, la discipline... et je me suis fait une idée de ce qui me ressemblait, mais au fil des lectures, mon instinct a été un peu mis de côté, tout impressionné qu'il était par ces belles théories...




Je demeure convaincue des bienfaits de la pédagogie Waldorf, particulièrement du rythme soutenu nécessaire pendant la première septaine. Cependant, plus mes filles grandissent, plus je porte attention à mon instinct et je me dissocie un peu des lignes directrices de Steiner. Plus je lis sur l'école libre, plus je me sens vibrer et plus je vois mes filles s'épanouir, je vois leurs yeux briller d'être profondément respectées et je constate à quel point l'apprentissage guidé par l'enfant est différent de l'apprentissage imposé.

En suivant donc cette route, je met de côté un des principes de base de la pédagogie Waldorf, soit le fait que le parent-professeur est celui qui décide du déroulement de la journée, des apprentissages, du moment de ceux-ci, de la façon dont ils seront accomplis... Chez nous, je vois à quel point cette façon de faire nous rend tous malheureux désormais et combien mes filles accomplissent ces leçons, parfois à contrecœur, parfois pour me plaire... Mais en bout de ligne, jamais vraiment pour elles ou par plaisir et ça ne goûte pas très bon pour personne...

Bref, depuis mars, je présente des contes de Grimm que j'illustre au tableau et elles sont libres de les copier dans leur cahier ou non. Bien souvent, elles n'ont pas envie de le faire aussitôt après le conte, mais dans les jours qui suivent. Par exemple, l'autre jour, j'étais étendue avec Mara et celle-ci m'a dit spontanément : « Maman, j'ai envie d'aller faire le dessin des 7 robes de la princesse, tu viens le faire avec moi? », Sur l'entre-fait, ses sœurs entraient de dehors et ont eu envie de se joindre à nous de leur plein gré. L'effort qu'elles déploient dans ces moments est tellement différent de celui déployé quand je leur demandais qu'elles reproduisent le dessin... Puis, elles passent leurs journées à me demander comment écrire des histoires qu'elles inventent. Mara est même entrain d'apprendre à lire tranquillement par elle-même. Nos enfants ont une profonde envie d'apprendre, jusqu'à ce que nous leur inculquions que l'adulte est en charge de leur apprentissage et à partir de là, la relation à l'apprentissage se transforme complètement...

Je dois dire que quand j'ai pris la décision de laisser tomber la rigueur du programme Waldorf et d'y aller selon leur rythme et le mien, dans le respect de ce qu'elles avaient envie de réaliser, je me suis sentie un peu décontenancée, comme si j'avais perdu mon cap... Mais plus ça va et plus je sens en moi que personne ne sait mieux que moi comment éduquer mes filles, comment nourrir notre relation, comment préserver cette joie d'apprendre et surtout, comment leur permettre d'apprendre à s'écouter elles, et non de faire taire cette petite voix qui demande à être écoutée en elles, que nous passons tant et tant d'années en tant qu'adultes à essayer de retrouver, à cesser de faire des choses pour plaire aux autres ou pour ne pas leur déplaire...

À ce sujet, je vous recommande chaudement de regarder cette présentation géniale de Sir Ken Robinson, un homme que j'admire immensément sur le changement de paradigme dans l'éducation. Un 10 minutes très bien investi. C'est tout particulièrement pour vous, chère famille!

31 comments:

jane said...

wow, you are truly inspiring, Catherine! My girls are 5 and 2, so we haven't started with any schooling yet. (though I have the Christopherus kindy book and plan to get their 1st grade curriculum, eventually) It is good to hear your experience and perspective. Thank you!

Anonymous said...

Bravo Catherine, c'est inspirant de te lire. Tu as si raison, il faut écouter notre instinct.

La Marmotine said...

L'instinct est le meilleur de nos guides...
Je t'embrasse

cduhamel said...

petit article qui décrit une façon de faire inspirante de nos ancêtres et qui recoupe ta démarche...

http://www.psychologytoday.com/blog/moral-landscapes/201104/what-you-think-about-evolution-and-human-nature-may-be-wrong

giliane said...

j'admire bcp la confiance que tu portes en tes enfants, je suis actuellement en plein doutes concernant mon fils, et c'est très dur. D'un côté, je me rends bien compte que je le "force" à faire les choses, de l'autre, je m'angoisse quand je vois l'écart qu'il y a entre lui et les enfants scolarisés (en graphisme et calcul)
par contre, il a décidé de devenir ornithologue et il est vraiment passionné par ce qu'il apprend de lui-même, il retient des choses incroyables, mais j'ai du mal à lâcher-prise!

cduhamel said...

Après avoir vu le vidéo...

Nous nous préoccupons du type d'éducation à l'intérieur d'un système que nous supportons et qui, du même coup, innonde nos enfants de retombées nucléaires.(Fukushima)
Si nous avons l'intérêt de vos enfants en tête, nous devrions adresser le problème de leur avenir. Notre façon de penser (la croissance) est en train d'éliminer tous nos systèmes vivants : océants, forêts, etc...

Rien ne sert d'avoir le "meilleur" système d'éducation pour des enfants qui vont manger des restants de pétrol radioactifs.

Il serait bon d'arrêter de CROIRE (en ce système) et de VOIR ce qui se passe.

Catherine said...

Claude, je suis bien d'accord avec toi!Je file lire ton article.

Jane, thank you! Keep in touch and we can share our experience! Listening to your instinct is so important and I believe Donna would say the same, especially in the early grades.

Giliane, oui, la comparaison est ce qui tue tout. Si tu cesses de t'inquiéter et de comparer ton fils à des standards artificiels et que tu réussis vraiment à faire confiance à son rythme à lui, tu seras tellement libérée. Tu peux m'écrire en privé si tu veux en discuter davantage (forest(at)hotmail(point)com)

Sylvia said...

Je trouve ça génial Catherine!! C'est vraiment bien de savoir écouter notre instinct. Nous aussi nous avons pris un autre chemin qui nous rend bien plus heureux.

Bisous!

Laurence said...

Lire ce post me fait beaucoup plaisir. Bravo Catherine, tu as pris une très bonne décision à mon avis :-). Tes filles y gagneront certainement!
Laurence

Joanna said...

WAWWWW tes montages sont superbes!!! c'est tellement le fun!

Oui tu as raison on passe notre temps à ne pas s'écouter, et ce depuis tous petits et ça finit par nous rendre malheureux. Voici encore l'article de Carine Phung: extraordinaire! http://apetitspasdelutins.unblog.fr/2011/02/26/reflexions/

merci pr ce beau billet qui marque les questionnements de votre transition vers plus de liberté et d'écoute de soi. Qd un vêtement ne fait plus parcequ'on grandit, il devient trop serré et nous empêche d'être bien, il faut changer pr un plus grand. C'est pareil avec votre maison qui ne convient plus, alors on change. Il y a des petits "caprices" qui sont passagers mais quand c'est qqch d'important et de profond, il faut vraiment changer qqch ds notre façon de faire. il faut toujours s'écouter, s'adapter à la nouvelle situation!
je vous trouve super hot dans votre façon de gérer tout ça!
Lâchez pas!

petite note, ds le courriel que tu donnais à claude, il manque le c devant forest (si je ne me trompe pas)...

bisous!!!
Joanna

Catherine said...

Merci, Joanna! L'analogie du vêtement est très juste!

ET oui, mon adresse courriel est cforest(at)hotmail(dot)com

Penny said...

Catherine - I could have written this post (but not so eloquently, even with the translator lol)- good for you for figuring this out - your lives and relationships will be so much *more*... everything, it's beautiful.

The older my girls get the less I need anyone telling me what to do - they do a fine job of that, and are the ones whose opinions really matter!

I still read my Overview every year for ideas, but then we just go for it, and they have plenty of ideas on their own too - home education rocks!

Catherine said...

I am glad to hear that this is what you also do, Penny! It feels so good, doesn't it?

Sarah said...

Je crois pour ma part que la pédagogie Waldorf et le 'Unschooling' peuvent très bien cohabiter. Je m'appuie sur un programme Waldorf pour créer un environnement, un rythme, pour des idées et des repères et aussi pour des leçons lorsque nécessaire. Le reste du temps, je laisse place au 'Unschooling'... Merci de partager votre démarche, c'est très intéressant.

giliane said...

merci catherine, oui à l'occasion, je pense que je t'en parlerai en privé
bises

Carine said...

C'est magnifique ! (j'aimerais bien savoir comment on fait, pour le montage photo…)

Je pense aussi faire un apprentissage Steiner à ma sauce, en me concentrant sur les grandes intentions steineriennes et l'idée de permettre à l'enfant de récapituler l'histoire de l'humanité.
Mais je sens au fond de moi que suivre un programme strict me sera trop difficile, déjà à moi, alors à Walid, n'en parlons pas. Pour Mehdi, ce ne sera peut-être pas pareil, par contre, enfin on n'en est encore loin.

Pour l'an prochain, j'ai donc pensé conserver les contes, les travaux manuels, introduire les lettres et les mathématiques, ainsi que la flûte et le tricot et voir comment ça se passe…
Ton expérience est très guidante en tout cas, et ce que tu dis sur les dessins m'aidera sûrement !

Francesca said...

I didn't realize there was so much rigor in the Waldorf method. Could it be that there is a difference between the European and the North American schools? My sister in law teaches at a Waldorf (elementary) school here in Italy, and everything they do sounds so wonderful. I must confess, though I'm a total Steiner convert, I've never actually read any of his own writing directly, and I only know his theories through the books of anthroposophy scholars and doctors.

Catherine said...

Yes, there is quite a bit of rigor, which works fine in a class setting most of the time, but it does not work the same way at home, especially in terms of discipline.

taimarie said...

This is a really inspiring post. The Enki and Waldorf pedagogies are so inspiring and beautiful, but do seem to be often structured towards working in a classroom with a large group of kids. I like seeing what works for you in your home. We all just want our kids to keep that excitement for learning and for life- it is inspiring to see you finding ways to nurture that and still use the beautiful curriculum that you are drawn to.

Penny said...

Catherine - have you read Free Range Learning, How Homeschooling Changes Everything by Laura Grace Weldon? I think you would get a lot from it - it's amazing. You're just at the right point in your journey to benefit from it's genius. :)

Just thought I'd mention it :)

Catherine said...

Taimairie, thank you! I will be interested in reading about your adventures in homeschooling.

Penny, it's funny you mention this book, I just ordered it from Amazon!

maman des saisons said...

Je te rejoints complètement!!! Et comme Sarah, je pense que la pédagogie Waldorf et le fait de laisser nos enfants libre peu facilement cohabiter... Enfin, je vais essayer!

Ludmilouchka said...

Coucou Catherine,

Je te comprends! J'ai enfin répondu sur le forum tu verras d'une certaine manière nous nous rejoignons mais moi je dois être au début de ton aventure si une comparaison se faisait. En revanche j'ai eu la chance de rencontrer des homeschoolers américains avec lesquels j'ai échangé (rencontré via la toile)notamment sur Steiner et le homeschooling. Comme je le disais je suis d'accord sur l'idée que le homeschooling c'est autre chose que l'école et que ce qui est valable là bas n'a plus lieu d'être à la maison. Ici aussi c'est Steiner et liberté mais un peu plus de cadre que chez vous, le temps nous dira si ta solution, que j'aime bien, est envisageable ici. En tout cas mon impro et ma spontanéité est revenue et cela fait du bien!
Bisous à vous tous et bon courage pour le déménagement

Catherine said...

Super, Ludmi! L'essentiel est de ne pas perdre de vue ce qui résonne avec nos convictions profondes.

Monique said...

Tes propos Catherine font échos à un grand nombre de réflexions que je mène en ce moment : marre de certains carcans qui demeurent et renvoient aux lourdeurs de la société française "dominante", marre de pousser par moment les filles alors que je vois bien que ça ne "passe" pas, besoin de plus de libertés encore, besoin d'être plus en harmonie avec moi et de voir les filles en harmonie avec elles, bref, je trouve que ton article est un bon "signe" !
Par contre après, c'est pour moi le saut dans le vide, enfin presque !
Bonne continuation :-)

Catherine said...

Je pense qu'il ne faut pas voir ça comme un saut dans le vide, Monique, mais plutôt comme un pas de plus vers l'écoute de ton instinct et de tes filles. Il faut se faire confiance. Ça ira!

Monique said...

Oui, c'est totalement ça Catherine. :-)

Biscotte-et-chocolat said...

Merci pour cette article qui reflètent mes pensées du moment que j'avais peine à exprimer! Merci aussi pour ton blog en général si agréable à lire! :)

MamaWestWind said...

Hi Catherine! I love this post. I have been thinking along these lines as well. I love Waldorf, so many things about Waldorf! But for myself our days flow better when I set aside some of the dogma.

Thanks for putting this into words for me. I'm interested in "free school" what is this?

Becca

Catherine said...

MamaWestWind, here is a good explanation of what a free school is : http://www.exilclub.de/groups/schoolsystem/_hpgen_content5.htm

mathilde said...

bonjour,
je m appelle mathilde,et je trouve en toi en ce que reflète ton site d école à la maison cette verticale précieuse de l anthroposophie.
j essai moi aussi et je cherche des tutos pour faire avec mes enfants un suivi de 2 ème classe alors merci d avance catherine