Monday, May 24, 2010

A rawvelation

It's rhubard season around here and the smell of it cooking with maple syrup on the stove is amazing (and no, I didn't have any! But it's all very worth it!).

C'est le temps de la rhubarbe par ici et l'arôme de la rhubarbe qui cuit sur le four avec du sirop d'érable est incroyable (et non, je n'en ai pas mangé! Mais ça vaut tellement le coup!).



Through my readings on raw food, I discovered that there are two movements: the high-fat one and the low-fat one. The high-fat raw food is what I was experimenting with, the replica of cooked food, with lots of nuts, seeds, oil, avocados and veggies and some fruits. The low fat raw food is also the frutarian diet (or frugivorous diet) or the 80/10/10 diet described by Dr Douglas Graham in his book, and practiced by many athletes, and by Frederic Patenaude, our Quebec raw food figure.

Au fil de mes lectures sur l'alimentation vivante, j'ai découvert qu'il existe deux mouvements distincts : celui à haute teneur en gras et celui à faible teneur en gras. Celui à haute teneur en gras est celui plus connu, celui avec lequel j'expérimentais, dont les recettes répliquent les aliments cuits que nous connaissons, avec beaucoup de noix, de graines, d'huile, d'avocats, de légumes et d'un peu de fruits. L'alimentation vivante à faible teneur en gras s'appelle aussi le régime fruitarien (ou frugivore) ou le régime 80/10/10 décrite par le Dr Douglas Graham dans son livre, et pratiqué par plusieurs athlètes et par Frédéric Patenaude, un des visages les plus connus de l'alimentation crue au Québec.



There are two ways the body can get the energy it needs : through fat or through sugar. If you eat a low fat diet, the only way to feel real satiation is through eating LOTS of sweet fruits. Here's a great article about this.

Il existe deux façons pour le corps de tirer de l'énergie par l'alimentation : par le gras ou par le sucre. Si vous consommez un régime faible en gras, la seule façon de vous sentir vraiment satisfait est de manger BEAUCOUP de fruits sucrés. Here's a great article about this.

Here's a great article on the subject if you want to read more. And here's one that adresses the question of proteins. This is one of the things that questionned me the most about this diet. The answer is quite simple and quite interesting. The proteins are actually the middle men. What the body needs are amino acids (so it needs to break down the proteins to get amino acids). Raw food (especially raw fruits and veggies) ARE amino acids! So it requires even less work from the body to get what it needs.

Pour ce qui est des protéines, c'est fort simple et très intéressant. En fait, c'est ce qui m'interrogeait le plus dans une telle alimentation. Les protéines sont en fait les intermédiaires. Le corps a besoin d'acides aminés (et doit briser les protéines pour ce faire). Les aliments crus (notamment les fruits et légumes) REGORGENT d'acides aminés! Le corps a donc besoin de travailler moins fort pour obtenir ce qu'il a besoin. Pour en savoir plus sur les histoires de protéines complètes et les besoins en grammes, veuillez lire cet article : the question of proteins.

My migraines did not disappear on the high-fat raw vegan diet (but my energy level was much improved) and I kept looking for recipes without so much nuts and seeds (for the budget, but also because I know how nuts are hard on the digestive tract, even if soaked and sprouted) and tamari, and simpler recipes to cut down on the preparation time. I had a really hard time with all the veggies that were eaten raw that I knew had to be cooked to be assimilated and unharmful to the body (read more about this here). I listened to some of Patenaude's youtube video's and then to many of Graham's 80/10/10 videos and it made so much sense! And it is so simple! And I feel like a million bucks! And I did not have one migraine since I switched to the 80/10/10 diet!

Mes migraines ne sont pas disparues avec un régime végétalien cru à haute teneur en gras (mais mon énergie s'est beaucoup améliorée) et je cherchais continuellement des recettes sans noix et peu de graines (pour le budget, mais aussi car je sais que les noix sont difficiles à digérer, même germées) et moins de tamari, et des recettes plus simples pour réduire le temps de préparation. J'avais beaucoup de difficulté avec tous les légumes qui étaient inclus dans les recettes crues et qui devaient être consommés cuits pour être bien assimilés et non néfastes pour la santé (pour en savoir davantage, lisez ceci (en anglais). J'ai écouté des vidéo de Patenaude sur youtube et plusieurs de Graham sur le 80/10/10 et c'était plein de bon sens! Et c'était si simple! Et je me sens tellement bien! Et je n'ai pas eu une migraine depuis que je me suis mise au 80/10/10!

Voici un bon article en français par Frédéric Patenaude.


:: A very simple raw cake the girls and I made ::
:: Un gâteau cru très simple que les filles et moi avons fait ::



:: A baby spinach, strawberry, sesame and chia salad with mango dressing ::
:: Une salade de bébés épinards, fraises, graines de sésame et de chia avec vinaigrette à la mangue ::





:: The girls have discovered a very old toy that my Grandma had kept ::
:: Les filles ont découvert un très vieux jouet que ma grand-maman avait conservé ::


So, what do you eat on the 80/10/10 diet? Well, breakfast is usually juicy fruits. Yesterday, it was a whole cantalup (at 7:30 and I swear I was not hungry before 11:30, and I am usually ravenous every 3 hours!), this morning it was 3 mangoes, tomorrow, it will be a pineapple, mango, banana and strawberry smoothie (hello local food!! I know...). Lunch is usually more fruits (usually some bananas, dates, a smoothie) and dinner starts with an acid fruit (oranges, apricot, apples, etc.) and a soup or salad with some avocado and/or nuts/seeds (tonight was a gaspacho topped with corn and avocado with homemade almond vanilla milk with chia seeds, yesterday was a salad of romaine, avocado, tomatoes, red bell pepper and cilantro). And you would think that I feel hungry, right? Well, I was convinced I would feel hypoglycemic, hungry, weak, unwell... but I feel awesome! I feel fully satisfied!

Why do we always feel like eating something sweet after a meal, even after a big meal? Because the only real satiation feeling the brain registers comes from sugar! The trick is to eat enough fruits (what many people do not do at first).

Alors qu'est-ce qu'on mange avec le 80/10/10? Et bien le déjeuner est habituellement des fruits juteux. Hier, c'était un cantaloup entier (à 7 h 30 et je vous jure que je n'ai pas eu faim avant 11 h 30, moi qui suis affamée toutes les 3 heures habituellement!!), ce matin, c'était 3 mangues, demain, ça sera un smoothie à l'ananas, mangues, bananes et fraises (très local, je sais!). Le dîner est habituellement encore des fruits (des bananes, des dates, un smoothie) et le souper commence par des fruits acides (oranges, abricots, pommes, etc.) et une soupe et une salade avec de l'avocat et/ou des noix/graines (ce soir c'était une gaspacho avec des grains de maïs et des cubes d'avocats dedans, puis un lait d'amandes maison aux dates, vanille et chia), hier c'était une salade de romaine, d'avocats, de tomates, de poivrons rouges et de coriandre). Et vous pensez que j'avais faim, hein? Et bien, j'étais convaincue que je me sentirais hypoglycémique, affamée, faible, pas bien... mais je me sens tellement bien! Je me sens totalement satisfaite! Le truc est de manger suffisamment de fruits (ce que plusieurs personnes ne font pas).

Pourquoi avons-nous toujours envie de manger quelque chose de sucré après un repas, même un gros repas? Parce que le seul vrai sentiment de satiété provient du sucre!


:: This morning's breakfast ::
:: Mon déjeuner de ce matin ::



:: Mara's breakfast: mango topped with raw cashew and berry cream with raw honey ::
:: Le déjeuner de Mara: une mangue couverte de crème de noix de cajou aux petits fruits avec du miel cru ::


And I know, you probably think: but what about candida and diabetes, etc.? Well, read some of those articles that I link to and you will see that these problems are related to too much fat in the diet, not too much sugar (because the fat coats the cells, the insulin production has to increase to reach the pancreas... or something like that... you better read the articles!!).

24 comments:

Chantal Laurin said...

Bonjour,
J'ai découvert ceci il y a quelques mois et j'adore...sans tomber dans l'extrême, je priorise les fruits et légumes et je ressens la différence lorsque je saute une journée...même que la cafetière a été remplacée par le blender sur le comptoir car fruits et café ne font pas un bon mariage!

Un ami m'a donner le lien de ton blog et j'en suis bien contente.

À bientôt

Carine said...

Merci pour cet article ! Justement, avec la grosse chaleur de ces derniers jours, j'étais en carence de sucre et du coup, hier, n'ayant rien de cru sous la main en sortie, je me suis précipitée vers un gâteau hyper sucré... Cela dit, j'ai du mal à manger des fruits, à part certains fruits comme les cerises et le raisin. Mais les autres fruits, seuls, j'ai l'impression que ça ne me convient pas.

Forest-Dweller said...

Thank you so much for sharing.
First, seeing your harvest is just making me look forward to all the raspberries that are almost ready for picking.
Second, I too suffer from migraines. Two to Three a week. I started doing systematic (i.e. Kidney, liver, gallbladder, intestine) detoxing. It has been three months since my first detox (I have done three) and I have only had one migraine. I am also a diabetic or should I say was. I had no issues with this while fasting or eating fruit.

Catherine said...

Chantal, je suis contente de lire que toi aussi tu vois la différence!
Carine, pourquoi tu crois que les autres fruits seuls ne te conviennent pas? Quels sont les signes qui te font croire ça?

Forest-Dweller, what kind of detoxing are you doing? Migraines are so debilitating. I am glad you found a solution for yours too! This is pretty interesting about the diabetes too! Hooray for raw fruits and veggies!

Carine said...

Je crois que j'ai vraiment du mal avec les choses sucrées. Un passage de l'article que tu as cité et qui en parlait m'a d'ailleurs interpellée : "Un malheureux effet secondaire de ce régime malsain réside dans le fait que ces crudivores ne supportent plus les fruits sucrés. Il a été prouvé que les régimes hauts en matières grasses font baisser la sensibilité de l'insuline (l'efficacité de l'insuline à transporter le sucre vers les cellules), et, en conséquence, élèvent les niveaux de sucre du sang."
Sauf que ça n'explique pas comment faire pour se réhabituer ! Néanmoins, je pense que cela va déjà mieux : ces derniers mois, je pouvais par exemple boire des jus de fruits sans problème, par exemple.
Les signes que j'ai sont essentiellement : une faim insatiable et une douleur dans les reins la nuit. Le hic est que j'ai aussi mal aux reins la nuit lorsque je suis en train de détoxiner en perdant un peu de poids. A certains moments, je préfère avoir mal en mangeant, d'autres en ne mangeant pas. Mais avec le régime cru, je n'ai quasiment plus mal, sauf si je mange "trop de sucre" d'un coup, pour l'instant. Mais je crois aussi que les fruits bien juteux, comme ceux de l'été, me conviennent pas contre très bien. Je vais aussi essayer de suivre quelques conseils donnés dans l'article, comme ne pas faire certains mélanges...

Penny said...

Catherine - I just want to thank you for these posts. They are so inspiring and *useful*, and I love how you are sharing the joy of your good health - may it continue into your future forever!

isabelle said...

Bonjour,
je lis depuis qq temps ton blog que j'ai découvert lors de mes recherches sur steiner en ief (instruction en famille). Tu as bcp de dons (photos, créativité, etc...et je te remercie de les partager avec nous. En France il y a peu de ressources pour les plus de 7 ans.
J'ai aussi découvert cette semaine ds la revue grandir autrement que tu y avais participé (par les photos et les témoignages).
Merci à toi de participer au dvpmt de cette approche en langue française avec nos enfants, tu es précurseur.
D'ailleurs j'ai cru comprendre que tu étais traductrice, si un jour tu a s l'opportunité de traduire les ouvrage anglais en français ce serait formidable :))

isabelle

Catherine said...

Carine, à ce que je comprends de cet article, la seule façon de se réhabituer est d'y aller graduellement. À ta place, je miserais sur les smoothies verts au début (le céleri et la laitue romaine rendent le goût moins sucré) et peu à peu, je réintégrerais des fruits sucrés. Les bananes, mangues et dattes sont des fuits très importants dans la diète frugivore car ils contiennent beaucoup de calories et leur haute teneur en sucre procure une vraie sensation de satiété. As-tu éliminé le sel complètement de ton alimentation? Ça pourrait sans doute aidé beaucoup pour tes douleurs aux reins... Et les fruits sont tellement nettoyants...

Isabelle, merci de tes bons commentaires. Oui, pour ce qui est de la traduction, je promets de m'y mettre quand mes filles seront plus grandes! Les francophones ont grand besoin de ressources Waldorf en français, tu as bien raison!

Penny, I am glad you find my posts helpful and inspiring. I hope you find health too!

Anonymous said...

Hi Catherine,
I am glad that you mentionned greens. Les fruits sont tres nettoyeurs/detoxinants et tu vas te sentir tres energisee, mais n'oublies pas les 'greens', c'est tres importants pour avoir les acides amines...
Vas faire un tour par la, tu vas adorer (si tu ne connais pas deja)
http://www.rawfamily.com/
http://greensmoothiesblog.com/
http://www.greenforlife.com/

Carine said...

Merci de tes conseils Catherine ! Effectivement, depuis 2 jours, j'ai mangé peu de graines et plus de fruits et cela se passe bien. C'est vrai, je ne mange quasiment jamais plus de sel depuis que je suis passée au cru : j'ai du en mettre une fois en une semaine, par exemple. Par contre, je garde des sauces vinaigrette avec huiles, je trouve que c'est trop bon !
Ok pour les bananes, dattes et mangues, je trouve cependant dommage de consommer beaucoup d'aliments non locaux. D'ailleurs, je ne mangeais quasiment jamais d'avocat. Cela dit, je ne pourrais pas me passer de bananes, je crois, et les dattes ne sont pas si loin de la France...

Je suis aussi d'accord avec Isabelle pour les traductions ;-)

Catherine said...

Carine, je suis tout à fait d'accord avec toi pour ce qui est des aliments locaux. Tu connais ma position sur le sujet! Mais pour l'instant, je dois mettre ma santé en priorité et je veux faire l'essai correctement, alors je sais qu'il est essentiel d'y inclure beaucoup de fruits tropicaux (le raisonnement vient du fait que sans vêtement, chauffage ni maison, nous devrions tous habiter à 1000 km de l'équateur et que notre corps est fait pour ce type de nourriture).

En passant, je viens de recevoir les exemplaires des Grandir autrement que tu m'as fait parvenir! Wow!! Quel magazine INCROYABLE!! Quel travail vous faites. Ils sont superbes! J'étais très touchée d'y voir plusieurs de mes photos! Ne te gêne pas si tu en veux d'autres!

Je le montre à toutes mes amies et celles-ci sont vraiment enchantées de découvrir cette superbe publication. C'est possible de s'abonner à partir du Québec?

Carine said...

Merci !!
Oui, c'est possible de s'abonner du Québec, il faut cocher la case abonnement à l'étranger sur le bulletin d'abonnement (ou on peut le faire sur le site internet).
Et pour les photos, avec grand plaisir. J'y pensais d'ailleurs en voyant la photo de tes filles petites avec les vêtements jonchés dans l'escalier, par exemple ;-)

Pour les fruits, je te comprends ! Et peut-être qu'avec le temps, on peut trouver plus d'alternatives aux fruits tropicaux. Je me demande si cela est facile d'ailleurs de manger cru lors d'un rude hiver comme les vôtres... (d'autant qu'en parlant des fruits tropicaux, tu parles d'être sans vêtement...)
Sinon, je me demandais : tu as complètement enlevé les huiles de ton alimentation ? Et les graines germées (par exemple de légumes secs ou encore de radis, donc de légumes) sont aussi à manger avec modération, dans ta méthode ?

Carine said...

PS : les livres que tu es en train de lire ont l'air passionnant. J'aimerais beaucoup lire celui sur le unschooling, dommage que ce soit en anglais... J'ai déjà un ouvrage en anglais qui m'attend et que je repousse toujours, pourtant sa lecture a l'air vraiment aisée, plus que d'habitude, en plus de sembler très intéressant.

Catherine said...

Je vais regarder ça pour l'abonnement, Carine. Merci!
Cette méthode est faisable au Québec l'hiver, mais c'est sûr que ça doit être difficile... On espère aller passer le prochain hiver au Costa Rica, alors, je ne sais pas si je vais expérimenter ça de si tôt!

Et pour l'anglais, je comprends ce que tu veux dire. C'était la même chose pour moi quand j'ai commencé... Ce qui m'a le plus aidé était de regarder des films/documentaires en anglais avec sous-titres (français au début et puis en anglais), surtout des films que j'avais déjà vu en français. C'est dommage, car dans ces domaines (unshcooling et homeschooling Steiner), il n'y a que très peu de sources en français... Quel est le livre anglais dont tu repousses la lecture?

Francesca said...

It's all very interesting. I think the health problems associated with sugar only occur when refined (white) sugar is abused. As far as I understand, even just substituting it with raw brown sugar (not the refined sugar colored brown with molasses) is a vast improvement for our health. And, from what I see, you don't add sugar at all, you only consume the fructose in your fruit!

Carine said...

Pourtant, quand j'étais au Québec, je devais lire des livres de philo en anglais et je m'étais habituée... Mais le souvenir de la lecture pénible (tout n'était pas intéressant !) m'est resté, je crois que c'est ça qui fait blocage, plus le fait que j'ai tout une pile de livres à lire en français. Si j'avais plus de temps, je suis sûre que je m'y mettrais !
C'est celui-là : http://www.fiftydangerousthings.com
Je pense que c'est vraiment facile à lire car c'est sous forme de fiches pratiques ! Et je pense que ça pourrait m'aider à lâcher-prise sur les dernières choses avec lesquelles je ne suis pas à l'aise...

En tout cas, je pense que ton régime avec plus de fruits me réussit bien, merci !

Catherine said...

Carine, je suis bien contente que le régime frugivore te convienne bien. Pour moi, c'est tout simplement miraculeux (bien que je ne trouve pas ça toujours facile...).

Ça a l'air intéressant le livre en anglais. Je ne savais pas que tu avais étudié au Québec! C'est vrai que lire de la philo en anglais, ouf, c'est rien pour aider à aimer l'anglais!

Carine said...

Oui, comme tu dis !
Oui, je pense que le livre donne de bonnes pistes. Je l'avais connu en tombant sur une vidéo : http://www.ted.com/talks/gever_tulley_on_5_dangerous_things_for_kids.html

Je trouve que le régime frugivore (mais avec quand même un peu de légumes, comme j'ai compris que tu avais dit) plus facile que le régime crudivore "classique" car cela donne moins de tentation et dégoûte du non cru. Hier soir, j'ai mangé un peu de graines aussi, et j'ai eu mal au ventre. Je pense que petit à petit, j'essaierai de retirer les huiles aussi.
Et, pour l'instant, je m'accorde encore de me laisser tenter, mais dans ce cas, c'est juste pour goûter, je n'ai guère envie de plus d'une petite bouchée. Mais goûter quand même me permet d'expérimenter que ça ne m'attire plus vraiment....

Ce qui est amusant, c'est que les premières fois où je suis allée sur ton blog, je cherchais également à remanger plus de cru (j'avais commencé un peu il y a 2 ans) et je me disais que tes recettes de l'époque approchaient parfois celles crues et que j'aurais bien aimé trouver ça aussi sur ton blog ! Ca a été chose faite, et plus encore...

Catherine said...

Oui, c'est vrai que c'est plus facile et tellement plus simple (et vraiment plus facile à digérer). Par contre, je dois dire que je trouve ça plutôt difficile ces jours-ci de ne pas succomber à toutes les tentations... Surtout quand je cuisine mes mets favoris pour les enfants!!

Carine said...

Oui, effectivement...
Ce qui peut parfois m'aider dans ces cas-là, c'est de me "gaver" de l'odeur de ces bons petits plats : au final, j'ai parfois l'impression de les avoir dégusté avec mon nez. ça ne marche pas à tous les coups, mais quand même assez souvent.

Catherine said...

Je vais essayer ça Carine... Si seulement ça pouvait fonctionner pour moi! Tu vois, hier soir j'ai décidé de manger la même chose que les enfants et ce matin, j'ai juste envie de manger de l'ananas! Comme quoi faire fausse route n'égale pas nécessairement tout abandonner!

Carine said...

Oui, et je crois vraiment que tout "écart" permet de mieux dire au revoir à l'alimentation "traditionnelle". Moi aussi, j'ai cédé ce midi : j'étais très fatiguée (mon fils m'a beaucoup réveillé la nuit), à un pique-nique avec plein d'amis, le pain sentait infiniment bon, tout le monde me proposait de son repas, alors j'ai mangé un peu pain avec du chocolat au lait... Cela dit, le mois dernier, je pouvais craquer pour des repas entiers !
Se faire plaisir est aussi très important, la frustration crée aussi des toxines.

Catherine said...

Que c'est bien dit! C'est vrai que la santé, ce n'est pas juste ce qui se passe au plan physique!

caroline said...

Bonjour! Je découvre tout juste votre blog, je vois que cet article date un peu mais peut-être que vous apprécierez tout de même ce lien: http://vivrecru.org/
Il y a quelques semaines, j'ai commencé à "surbooster" ma consommation de fruits et légumes (et à beaucoup diminuer le reste) et ça me va bien!