Monday, October 25, 2010

Le chiffre un et le soleil

Pour débuter notre bloc de chiffres ce matin, nous avons fait notre ronde inspirée de plusieurs chansons d'Hélène Besnard (H.B.). Voici notre cercle pour celles qui ont ses livres :

Ouvert, fermé (H.B.)
Le petit escargot (H.B.)
Ensuite, deux chansons en anglais :
The leaves are green, the apples are red
One little apple
Puis un jeu avec les poches de fèves : L'arc-en-ciel (H.B.)
1,2,3 j'ai un petit chat
Mes mains (H.B.)



Puis, j'ai raconté l'histoire du Pays des Nombres (inspirée de l'histoire de M. Johnson et de celle de Jen)

Un jeune garçon et une jeune fille se promenaient dans la forêt verte et luxuriante un jour, quand ils rencontrèrent un petit lapin tout brun. Ils décidèrent de le suivre. Le petit lapin arrêtait çà et là et se retournait pour les regarder, comme s'il attendait que les enfants le suivent.

Ils le suivaient de plus en plus loin dans la forêt quand ils arrivèrent au pied d'un grand chêne dans une immense forêt de pins. Comme c'est étrange, se dirent-ils. Ils regardaient le lapin se rapprocher du tronc du beau chêne, quand tout à coup, on aurait dit qu'il avait disparu!

Les enfants n'en croyaient pas leurs yeux et s'approchèrent pour inspecter l'arbre.

Le petit garçon remarqua de belles gravures sur le tronc du chêne et passa délicatement ses doigts dessus. Il sursauta quand une porte s'ouvrit soudainement dans l'écorce. Le petit garçon tomba tête première dans l'arbre et la petite fille sauta derrière lui.

Ils dégringolèrent dans le noir. Et quand ils atterrirent finalement, ils étaient dans un mystérieux endroit qu'ils n'avaient jamais vu auparavant. Il y avait des roches un peu partout et une forêt de pommes de pin brunes. Les enfants étaient un peu craintifs, jusqu'à ce qu'ils aperçoivent leur ami, le petit lapin, qui était assis sur une roche et qui les attendait.

Ils étaient contents de le voir!

Ils s'approchèrent et le petit lapin continua à les guider dans ce monde étrange et mystérieux.

Le lapin grimpa une montagne. Les enfants n'étaient pas loin derrière lui.
Quand ils atteignirent finalement le sommet, ils virent deux yeux noirs qui scintillaient sur le flanc de la montage et une vieille dame apparut.
Elle attendait les enfants. À côté d'elle, il y avait le petit lapin et un beau coquillage. Les enfants étaient perdus et voulaient retrouver le chemin de leur maison. La vieille femme leur dit que la seule façon de retourner chez eu était par la grotte qui se trouvait derrière elle. Cependant, la porte de la grotte était bien fermée et qu'il était impossible de l'enfoncer.

Les enfants commencèrent à pleurer. La vieille femme les fit taire et leur dit un secret. S'ils pouvaient apprendre les symboles magiques qui permettaient d'ouvrir la porte de la grotte, ils arriveraient dans un pays merveilleux où ils trouveraient le chemin de leur maison. Les enfants étaient heureux et voulaient apprendre les symboles magiques. D'abord, dit la vieille femme, il vous faudra trouver la réponse à 12 devinettes... Voici la première :

Je vis dans le ciel, j’éclaire la terre, j’apporte de la lumière dans vos vies et chaque soir quand je disparais, il n'y a pas de doute que je suis le seul à vous éclairer. Qui suis-je ?




J'ai ensuite raconté aux fées l'histoire d'un bûcheron qui d'un arbre faisait 2 bancs, 1 table, 4 chaises et 1 lit (pour montrer que 1 peut contenir tous les autres nombres). Puis, j'ai lu le beau texte d'Hélène Besnard Pour tracer nos chiffres en beauté (p. 82 Entre les mots) et nous avons fait des jeux de rythmes pour aider les filles à différencier la gauche de la droite.




Puis, nous avons tracé le 1 arabe et romain en larmes de dragon, puis à la craie au tableau en répétant : Le nez à gauche dans la lumière, se tient bien droit dessus la terre. J'ai ensuite dévoilé mon dessin (elles ont vite fait de répondre à la première devinette!) et elles ont copié le dessin dans leur cahier de leçon.






:: Dessin de Mara ::

La leçon B (après la collation) sera du dessin de forme pour les deux prochaines semaines. J'ai fait des dessins avec les formes pour rendre la révision des formes que nous avions faits en début d'année plus intéressante. Elles ont tout recopié sur de grandes feuilles de papier. Demain, nous commencerons l'histoire d'un roi qui nous guidera à travers de nombreuses autres formes.





Je suis tellement reconnaissante pour toute les bonnes choses qui ont poussé dans notre jardin en notre absence. J'ai littéralement lancé quelques graines ici et là avant de partir (certaines provenant de vieux sachets que j'avais depuis des lunes) et j'ai toute cette incroyable nourriture pour remplir la panse de ma famille! Quelle abondance!




:: Nous avons fait des tartes à la citrouille (je voulais montrer aux filles que tous les chiffres se cachaient dans une tarte - toutes les parts) et Aïsha a décidé d'en faire une petite pour notre Mémé. La recette de Cypress est succulente. J'ai manqué de crème et j'avais un reste de fromage Mascarpone, alors j'ai utilisé ça à la place. Wow!! ::

Et nos créations avec les graines de citrouille qui nous avions colorées la semaine dernière (avec du colorant alimentaire).




:: Mara a fait une voiture qui montait une colline et une fleur. ::

17 comments:

Sarah Cornett said...

What a lovely start in the land of Numeria! We had a blast with that block last year. Such a magical and fun way to begin math. We just started our first math block of this year, and this morning Jack shouted, "I LOVE math!!!" I felt like the homeschooling fairy should have appeared and given me a medal!

Elane said...

j'ai remarqué que le jardin pousse mieux quand il pousse seul, dans les hautes herbes. on ramasse encore des tomates alors que les gelées sont là et que je ne me suis pas occupée du potager.la nature a de merveilleuses ressources. par contre nos potimarrons n'ont jamais grossi, mais font de superbes lanternes!

les collages sont tres beaux! c'est une belle idée!

J'adore les maths avec cette méthode! j'aurais appris de la sorte étant petite ça aurait été un plaisir ^^

Carine said...

Waouh, tout cela est magnifique et la terre vous rend bien les soins que vous lui aviez apportés dans le passé !

Les créations en graines rendent très bien !

Je me demandais ce que tu appelles des jeux de rythme...

Catherine said...

Yeah, Sarah! You sure deserve a medal!! Making our kids love math is a huge accomplishment in this society! We are loving this block so far too! Actually, I have to say that I am quite enjoying homeschooling, more than I thought I would!

Elane, C'est la même chose ici (tomates et potimarons). Intéressant, non? La nature sait!

Moi aussi j'aurais drôlement plus aimé les maths comme ça! Avec les filles, je réapprends à les aimer!

Carine, les jeux de rythme sont expliqués par H.B. (p.82)en italique. Il s'agit simplement de mettre les deux mains à plat sur la table et de faire des jeux en tapant comme sur un tambour (droite, gauche, droite, gauche, droite, droite, droite) avec des courts, longs, courts.

maman des saisons said...

Oui c'est un vrai bonheur!!
Vos mosaiques sont très chouettes!!
Est ce que tu me permets de mettre tes histoires sur le forum?

Catherine said...

Oui, sans problème, tant que tu me cites comme source de traduction (et la source originale que je mentionne toujours aussi).

Céline said...

Magnifique toutes ces bonnes et belles choses. J'adore ta devinette, je vais de ce pas l'utiliser au cours de notre journée, nous sommes également avec un bloc de maths.
Je suis également désespérée, je n'ai pas de réponse d'Hélène au sujet de ses livres...

Catherine said...

Céline, je peux communiquer avec Hélène directement si tu veux. Je sais qu'elle a été malade pendant le dernier mois, ça explique peut-être qu'elle n'ait pas répondu. Je crois aussi que ses livres sont en réimpression. Laisse-moi savoir si tu veux que je lui téléphone.

Céline said...

Merci,merci,merci,merci,merci,merci Catherine. Et bon rétablissement à Hélène.

Carine said...

Merci !

Je pense avoir toujours aimé plus ou moins les maths, mais en tout cas j'aurais préféré avec des énigmes et tout ça, moi aussi, c'est évident.
Je n'ai d'ailleurs jamais autant aimé les maths qu'au lycée, avec un professeur qui nous parlait de ses passions, dont la réincarnation...

En tout cas, je n'ai jamais rien entendu à la grammaire (puisque je n'avais pas besoin de savoir les règles pour les appliquer, entre autre), alors j'ai hâte de savoir comment on procède avec Steiner !

Carmen said...

félicitations pour ton site, je cherche a acheter les livres h-de Hélène Besnard, comment doit je faire pour les avoir?


Merci pour ta réponse

Carmen

Catherine said...

Carmen, tu peux lui écrire à hb.enmouvement@hotmail.com, c'est le meilleur moyen de la rejoindre!

Anonymous said...

Bonjour Catherine,
Il y a longtemps que je n'étais pas revenue sur votre site. Maman de 4 lutines qui ont la chance de suivre la pédagogie Waldorf dans une école en pleine nature je ne fais pas l'école à la maison.
Néanmoins, je suis enseignante à l'école d'état pour des petits de 4 à 6 ans et je cherche des outils concrets, que votre site offre un grand merci!, pour offrir une école différente à mes élèves et insuffler un peu de douceur et de nature dans leurs journées.
Une chose m'échappe d'où ma question de ce soir: comment faites vous pour être avec vos lutines en tant que maman et en tant qu'enseignante, pour cuisiner, jardiner, bricoler etc... chaque jour, travailler en tant que traductrice et créer un blog aussi riche, de toute beauté? Cela paraît surréaliste!
Je vous embrasse ,
Nathalie

Catherine said...

Oui, j'en fais beaucoup, c'est vrai! Je suis très organisée et j'ai beaucoup d'énergie! Mais je travaille à en faire un peu moins... car j'étais un peu stressée à vouloir tout faire si parfaitement et je me fâchais souvent... Alors que ma priorité est de passer du bon temps avec mes filles, non pas de tout faire! À chacun ses défis, moi, c'est d'apprendre à être un peu moins supermaman!

Carmen Llerenas said...

Nell Smyth, professeur Waldorf, spécialisée dans le travail avec les enfants et le souffle, auteur du livre « Cercle respiratoire » et de nombreuses pièces de théâtre pour enfants, sera en France le 2 et 3 décembre, à Chatou en France. Elle offrira son Atelier "Le Souffle et la Parole"
le vendredi soir et le samedi en journée:
L’atelier vous montrera comment :
- vous relier à votre propre rythme respiratoire
- améliorer la qualité de votre présence et amplifier votre enthousiasme dans votre travail avec les enfants
- développer votre intuition et vos capacités à accompagner et soutenir les enfants dans leurs besoins physiques et psychiques
- faire des liens entre le corps et la parole autour de poésies, de chats, de contes
- libérer vos facultés imaginatives et vos talents de conteur (euse), vous apprendre également comment utiliser les contes et les histoires à des fins thérapeutiques
- répondre à des besoins individualisés dans une situation de groupe

Carmen Llerenas said...

Bonjour Catherine,
Je suis à Chatou, j'admire ton site et j'ai profité de cette occasion pour t'envoyer une participation sur l'atelier de Nell Smyth qui aura lieu à Chatou. Je trouve que c'est une bonne opportunité d'acquerir des habilités pour aider les enfants à retrouver des potentiels pour mieux vivre à travers le mouvement, le rythme et la respiration.

Catherine said...

Merci Carmen. Si j'étais en France, ça m'intéresserait beaucoup d'y assister!