Thursday, November 4, 2010

Les abeilles et l'arc-en-ciel

La devinette pour le chiffre 6 était la suivante :
Je suis faite de cire. Je suis la chambre des bébés abeilles et l'endroit où est stocké le miel (l'alvéole).



Nous avons parlé de ce qui est 6 (6 côtés d'un cube de bois que je leur ai montré, le plus haut chiffre sur un dé à jouer, fourmis, mouches et d'autres insectes ont 6 pattes, 6 trous sur notre flûte, 6 cordes sur une guitare, flocons de neige, lys à 6 pétales) et nous avons observé un cristal hexagonal.



Puis, j'ai lu Les six frères cygnes de Grimm et nous avons mangé des cubes de glace et du miel comme collation!



J'ai aussi lu La reine des abeilles de Grimm pour nous inspirer à tracer le chemin des abeilles (pas de photos, voir le blogue d'Isabelle)



Pour le dessin de forme, j'ai traduit l'histoire de Donna Simmons. Je croyais l'avoir mise sur le blogue, mais je ne la retrouve pas. Elle renferme toutes les running forms que l'on pratiquera en première année. Celle-ci était la troisième et nous avons pratiqué la quatrième aujourd'hui. Vous aurez malheureusement besoin du cahier pour voir les formes (à moins de suivre notre progrès sur le blogue et de les noter à mesure).



Il était une fois un roi solitaire qui habitait dans un grand château sur une colline. Il était entouré de serviteurs, d'aristocrates et de soldats, mais il n'avait pas de reine et se sentait très triste et très seul.

Un jour, il grimpa les marches abruptes qui menaient jusqu'en haut de la plus haute tour du château et il regarda entre les parapets. Il regardait et regardait. Il s'accota sur ces solides murets de pierre et il soupira.

(forme parapets)

« Je dois aller trouver ma reine », dit le roi.
Et comme il regardait en bas, il aperçut les montagnes violettes loin à l'horizon.

(forme montagne, grand M, petit M)

« Je vais partir immédiatement et me rendre à cheval jusqu'aux montagnes pour trouver ma reine. »
Et il partit.
Le roi se promena partout avec son beau cheval brun. Il cherchait et cherchait pour trouver sa reine.

(forme courbes)

Il cherchait partout dans les vallées et parfois, il devait descendre de son cheval pour le guider, en haut, en bas, en haut en bas.

(forme pics)

Finalement, il arriva au bord de la mer. Il resta assis un certain temps sur son cheval et regardait les vagues qui venaient se casser sur la côte. Le roi rencontra un pêcheur et échangea son cheval contre un bateau de pêche et il partit sur la mer.

(forme vagues)

Finalement, il arriva sur une île. Il sortit de son bateau et là, sur le sable, il vit de traces de pas. C'était de tout petits pas, pas aussi petits que les traces de pas d'un enfant, mais pas non plus les traces d'un grand homme.

(forme traces chaînons)

Il les suivit et ses pies à lui faisaient de grosses traces dans le sable.

(forme grosses traces chaînons)

Les traces de pas s'arrêtaient. Sur un rocher, il aperçut une femme qui était assise.
« Ma reine! Je t'ai cherché partout! », s'exclama le roi.
« Mon roi! Je savais que tu viendrais un jour », répondit la reine.
Alors, le roi et la reine se mirent à danser ensemble dans le sable, jusqu'au bateau. Les mouettes, contentes de voir combien ils étaient heureux, perdirent leur voix criarde et se mirent à chanter une douce sérénade pour le roi et la reine qui continuaient de danser.

(forme spirale par-dessus)

Puis, ils montèrent à bord du bateau et retournèrent sur la cote. Ils échangèrent à nouveau le bateau contre le cheval du roi et ensemble, ils galopèrent jusqu'au château. Galope, galope, galope! Le grand cheval brun les transportait tous les deux sur son dos.

(forme spirale par-dessous)

Ils retournèrent au château et y régnèrent ensemble jusqu'à la fin de leurs jours.


J'ai fait des barres de shampoing (écologiques, économiques et pratiques!). J'ai fait une grosse recette que j'ai séparée en trois pour y ajouter :

1 - Patchouli, bergamote, geranium rosat et lavande
2- Romarin, lavande et sauge
3 - Menthe, pamplemousse et bergamote

Puis, j'ai fait une recette de savon détachant (simplement à base d'huile de coco - 2 t, eau - 3/4 t. et soude caustique 1/4 t.).




Pour le chiffre 7, la devinette était :

J'apparais lorsqu'il pleut et que le soleil brille dans le ciel. Je suis l'?



J'ai lu le conte d'Hélène Besnard pour le 7 (Entre les mots).



Nous avons parlé de ce qui est 7 (sept chakras, 7 trous visage (2 yeux, 2 narines, 2 oreilles, 1 bouche, 7 jours de la semaine, Blanche-Neige et les 7 nains). Nous avons aussi dessiné un calendrier de la semaine avec les tâches que nous accomplissons chaque jour.



Puis, nous avons fait d'autres dessins pour illustrer nos ancêtres (il en reste encore quelques-uns en cours de production).


:: Anne-Marie (grand-mère paternelle JF) faisait de bons gâteaux aux fruits, par Mathilde ::


:: Roger (grand-père maternel de JF) aimait jouer au golf, par Aïsha ::


:: Madeleine (grand-mère maternelle de JF) aimait voyager, par Mathilde ::


:: Aïsha a même fait un dessin pour Raoul, notre papa cochon décédé l'an passé (Raoul aimait se coucher au soleil). ::

Et côté cuisine, nous avons fait nos muffins sans sucre préférés, les muffins dattes et oranges et pour souper, un repas cru que tout le monde aime, les galettes noix de Grenoble et sésame (Walnut sesame patties).


Je vous invite aussi à lire ce texte fort intéressant qui explique pourquoi on utilise les contes de Grimm en première année, pourquoi les fables et le Roman de Renart et les histoires de l'Ancien Testament en troisième année. Cet article est tiré d'un journal de l'École Michaël de Strasbourg. Vous pouvez en consulter d'autres ici. Ils contiennent tous un conte à la fin en plus d'explications fort intéressantes. Une autre belle ressource dénichée sur le super forum d'instruction en famille Steiner francophone. Venez nous y rejoindre!

« L’enfant, en grandissant, reproduit dans son développement intérieur les étapes du développement de l’humanité » : c’est sur cette idée que le plan scolaire Waldorf a été édifié, offrant aux élèves, selon leur âge, des histoires et un enseignement qui illustrent ce qu’ils vivent intérieurement.

Ainsi, l’élève de 1re année, qui vit dans l’unité, à l’image de l’âme des peuples de l’époque pro-hindoue, se verra raconter des histoires de contes : pas de temps, ni d’espace, mais des images archétypales qui illustrent le chemin d’incarnation et de la destinée de l’âme humaine…

L’élève de 2e année, dont la conscience s’éveille, ne se satisfait plus dans ce monde où tout finit bien ! C’est l’époque du 2 où l’âme des peuples de l’époque perse perçoit qu’il y a le monde d’en haut et le monde d’en bas. Le 2, né de la division du 1, apparaît : c’est la vie de la graine qui germe, l’espace et le temps, le monde de la polarité, de la complémentarité. En 2e année, on vit ce « 2 » dans le dessin de formes, dans les jeux rythmiques (haut-bas/devant-derrière/droite-gauche), le rapport à l’autre dans les jeux extérieurs (toi et moi, moi et les autres), dans les qualités des couleurs en peinture (couleurs chaudes, froides, l’ombre et la lumière), les qualités morales (le bien et le mal) dans les récits que l’élève écoutera sur les saints, des hommes ordinaires qui vont, dans l’effort et le travail sur eux-mêmes, se lier à la lumière au cours de leur vie terrestre en se tournant vers le bien — c’est un versant de l’être humain — et sur les histoires de Renart — l’autre versant plus « animal » de l’homme à travers lesquelles
l’enfant s’identifiera (ruse, orgueil, avarice, gloutonnerie, peur). Si les unes amènent gravité et respect et d’autres légèreté et amusement, toutes ces histoires ont pour but d’édifier, d’éduquer le sens moral dont ont besoin tous nos actes de tous les jours. Car l’enfant, qui est bon par nature, préfèrera la justice à la rouerie et corrigera de lui-même ce qui en lui est trop loup ou trop renard. D’autres légendes et fables sont apportées, sur le monde animal, végétal et minéral, qui permettent à l’enfant de se lier au monde qui l’entoure dans un respect et un regard empli de bonté envers toutes les choses qui ont besoin de la main de l’homme pour survivre et être protégées.

Qu’advient-il en 3e année ?
C’est l’année des 9 ans, un passage délicat, où l’enfant va prendre conscience qu’il est « seul » au milieu du monde. On lui raconte la Genèse et la chute du Paradis, et l’histoire de l’Ancien Testament qui le relie à l’un des courants de l’histoire de l’humanité d’où découlent notre époque et notre civilisation actuelles…

9 comments:

isabelle said...

Super ! que vous avancez vite !
j'ai aussi traduit l'histoire du Roi et on doit la faire lundi matin, je vais pouvoir améliorer ma traduction grâce à toi.
Tu as tjrs un temps d'avance !
je suis en train de traduire les histoires de couleurs (painting with children) tu as dû le faire déjà ?

Bon week end.

Catherine said...

Non, Isabelle, je l'ai fait de vive voix (nous n'en n'avons fait que quelques-unes). J'aimerais bien les avoir si tu as la chance de me les envoyer! Merci!! C'est génial de pouvoir partager nos ressources! Et c'est motivant de voir ce que font les autres. Le forum est génial, non?

Monique said...

C'est très intéressant tout ça.
Catherine, pour info (j'ai dû la louper dans les précédents posts), c'est tirer de quel curriculum tout ça ?

Catherine said...

C'est tiré de plusieurs sources, notamment le curriculum de 1re année de Donna Simmons (Christopherus), le blogue de Jen (ancientheart2) et du livre de math de Kristie Karima Burns (Sixth sense math ebook.

Sylvia said...

Très joli parcours pour les chiffres.J'aime bien l'idée des dessins de nos ancêtres, ce sera une belle collection pour vous souvenir d'eux.

J'ai aussi quelque e-books de Christie, je les trouves très intéressants et pleins d'information.

Grosses bises et un peu de soleil ( ici nous sommes sur les 20 degrés ces jours ci)

Catherine said...

Chanceuse, Sylvia!! Je veux un peu de chaleur!!! Je rêve d'aller passer l'hiver au Costa Rica!... ou en Espagne!

Monique said...

Merci tout plein pour les renseignements, je vais voir de ce pas :-)

Bobo... said...

coucou, c est encore la rive sud qui vient au renseignements !!, j ai fait plusieurs magasins pour essayer de trouver de la soude caustique, soit je parlais chinois, soit y en a pas, car produit dangereux !!, on peut en trouver ou ??? j ai tente planete verte, jean coutu..... mais sans succes !, maintenant que je suis en vacance, que j ai bien lu les consignes, je me sens prete, meme si j ai un petit pincement quant a la dangerosité.... je vais faire bien attention et sans enfants autour !! merci pour toutes tes idées.... je me note plein de chose...

Catherine said...

Essaie les quincailleries, c'est là que j'avais trouvé la mienne au Yukon...