Wednesday, January 12, 2011

De la crusine... et du camping d'hiver!

Dans mon prochain billet, je vous parlerai de notre bloc de maths d'introduction aux quatre opérations. Nous nous amusons avec le gnome division cette semaine et c'est vraiment une façon chouette de présenter les maths aux enfants! Mais pour aujourd'hui, je vous parle encore de crusine... et de camping d'hiver!

D'abord un joli foulard feutré nuno que j'ai fait pour moi-même!



Et voici encore des extraits tirés des Secrets de l'alimentation vivante de Frederic Patenaude :

Certains disent qu'une alimentation à base de fruits est dangereuse pour la santé à cause de la quantité élevée de sucre qu'ils contiennent. Ils recommandent plutôt une alimentation riche en gras, en protéines ou en amidons. Les fruits sont aussi une source de calorie (énergie) sous forme de sucres simples parfois confondus avec les sucres raffinés dangereux.


:: Morceaux de pommes et beurre d'amandes (trempées, pelées et déshydatées, puis passées au Champion... qui a un peu surchauffé). ::

Une alimentation riche en gras est un désastre. L'excès de gras (cru ou cuit) réduit le taux d'oxygène dans le sang et amène de sérieux problèmes de santé. Cela cause des déséquilibres du taux de sucre dans le sang en diminuant l'efficacité de l'insuline qui transporte le sucre aux cellules, et qui amène un taux de sucre élevé dans le sang. Manger beaucoup de gras nous rend fatigués toute la journée car le sucre est difficile à digérer.

Une alimentation riche en protéines est encore plus dangereuse car les excès de protéines vont généralement se putréfier durant la digestion. Ceci empoisonne le corps et c'est là que le cancer peut installer ses fondations.



:: Condiments pour faire des wraps de collards (choux cavalier) : chou rouge et vert râpé, pois croquants, lanières de poivron jaune, trèfle germé (instructions de germination) et humus aux lentilles et pois chiches germés (cuits à la vapeur) pour les enfants et JF. ::

Les experts recommandent généralement une alimentation riche en hydrates de carbone. Des hydrates de carbone provenant des aliments riches en amidon comme les patates, le pain, les pâtes, etc. Les avantages de ces aliments c'est qu'ils procurent de l'énergie sous la forme de sucres complexes et sont faibles en gras. Le problème c'est que le grain prédomine dans cette alimentation.



Quand on mange des hydrates de carbone complexes (amidon), le corps doit convertir l'amidon en sucre simple. En fin de compte, nous recevons notre énergie des sucres simples. Les fruits sont riches en sucre simple spécial qui se métabolise facilement. Les fruits produisent aussi de l'alcalinité et sont plus riches en nutriment que les aliments amidonnés. Aussi, les fruits peuvent être mangés frais et entiers. Toutes les vitamines, les minéraux et les enzymes restent intacts et ne sont pas détruits par la cuisson.


:: Burgers jardiniers au tournesol germé, sauce tahini sur feuilles de chou : plus joli que savoureux... Vous avez une bonne recette de burgers déshydratés pas trop riche en noix? ::

Nous pouvons donc arriver à la conclusion que les fruits doivent être dominants dans une alimentation. Les fruits sont riches en vitamines, mais parfois faibles en minéraux comme le calcium et le sodium, qui se retrouvent plutôt dans les légumes. C'est la raison pour laquelle les légumes, spécialement ceux à feuilles vertes sont essentiels (1 à 2 livres par jour).



:: Collation de fruits, noix de coco et sarrasin croustillant (trempé et déshydraté) ::

Et des renseignements intéressants sur les produits laitiers (si vous tentez d'arrêter d'en consommer...) :

Le lait de vache contient naturellement des hormones de croissance très puissantes qui peuvent déranger énormément le corps humain. Le lait commercial est aussi rempli d'antibiotiques, de bactéries, de pesticides et de cholestérol. Cela prend 10 livres de lait pour faire 1 livre de fromage, alors ces éléments toxiques sont encore plus concentrés dans le fromage que dans
le lait.


:: Smoothie au bébé bokchoy, mangue et kaki, pousses de tournesol, lentilles germé, hummus germé, légumes crus et craquelins aux légumes crus ::


:: Tarte aux poires crue : croûte de noix de Grenoble (trempées 8 h et déshydratées) avec sirop d'érable, muscade et une pincée de sel, recouverte de mcx de poires Bosc (avec jus de citron et cannelle, brasser), nappée d'un glaçage aux noix de Cajou trempées (1/2 T.) avec 3 c. à soupe d'huile de coco, jus d'un citron et de la vanille. Réfrigérer qqs heures et déguster. ::


:: Lait de sésame à la vanille, dattes fraîches et bananes ::


:: Et mes petits campeurs qui dorment sous la tente dans la forêt derrière chez nous, comme l'an dernier pour la Fête des rois. Je crois que ce périple deviendra rapidement une tradition. Mathilde et Mara iront une autre fois, car la tente d'hiver n'est plus assez grande pour toute la famille... Aïsha était tellement fière, en plus que son papa l'amène faire de l'escalade toute seule demain! Quel papa merveilleux de faire vivre de si belles aventures à ses filles! ::

11 comments:

maman des saisons said...

Je suis pas complètement d'accord, avec ta facon de manger (pour moi il faut consommer local, pour que l'info que les aliments nous renvoie soi en adéquation avec ce que notre corps, vie) mais sinon je te suis a 100 pour 100, Dès mon retour je m'y met. Parce que je ne sais pas pour tes copains, mais ici, a cette saison, c'est super difficile de trouver des légumes et des fruits. Et la je me sens en carence d'une alimentation crue!!!!
Tu me fait drolement envie avec tes photos!!;-)

Catherine said...

Je suis tout à fait d'accord pour ce qui est de manger local... mais le fait est que l'être humain est fait pour vivre à moins de 1 000 km de l'équateur (sans vêtements, ni maison, on ne survivrait pas), alors le corps de chaque humain est fait pour ce type d'alimentation. D'un point de vue écologique, je vois cette année comme une expérience pour ma santé et si je conclue que je dois continuer à manger de cette façon, il me semble juste que je devrai penser à vivre au moins les 6 mois d'hiver dans le sud.

Pour ce qui est de l'aspect homéopathique des aliments que tu décris (l'info que les aliments nous renvoie),je suis aussi tout à fait d'accord, mais en hiver (et même en été), c'est impossible de tout manger local quand on est crudivore. Les bananes sont le riz de cette alimentation...

cypress said...

You amaze me with the amount of discipline you have when it comes to food, Catherine! So much thought and preparation and planning and will power is necessary to do what you do. I know that your health is a strong motivator, but still...this is a challenge! So, brava! (from your friend who is in constant battle to keep to a Traditional Foods/NT way of feeding the family!)

Anonymous said...

Chère Catherine, je poste pour la première fois mais lis ton magnifique blog régulièrement. La banane contient de la thyramine, responsable de migraines, comme un certain nombre d'autres fruits et légumes ... Amitié, Alice

Catherine said...

Merci Alice, oui, plusieurs aliments sont responsables des migraines. Pour moi, la banane ne pose aucun problème. En fait, je n'ai pas eu une migraine depuis que je me suis remise à l'alimentation crue!

Catherine said...

Merci Alice, oui, plusieurs aliments sont responsables des migraines. Pour moi, la banane ne pose aucun problème. En fait, je n'ai pas eu une migraine depuis que je me suis remise à l'alimentation crue!

Carine said...

Oui, ça donne faim ;)
Et bien moi mon corps ne sent pas du tout joyeux si je ne mange que local, à part au summum de l'été...

Le camping d'hiver, ça fait envie !!!

earthboysblog said...

Such wonderful food, you go girl, amazing what you are making and serving it's a lot of work, no wonder you feel great!. Next time Fabien goes to Miami I will order the book. I never feel good drinking just milk, exceptions of yogurt, creme fraiche and butter. You are getting your fats from the coco and the nuts... I plan to use only coco oil/butter in the future - of course I could never go without real butter :)

Much camping fun, wonderful for you all. I loved Jens explanation to and yours is so beautifully displayed.

Esther said...

En consommant du lait bio ou alors des boissons de soya bio(à la condition de ne pas être allergique au soya), pas de crainte d'absorber tous les produits toxiques énumérés dans le texte que tu cites... ;-)
Quelle est ta source de vitamine B12 ? Manges-tu des algues nori séchées ? Actuellement, c'est la seule source végétale connue pour cette vitamine, importante parce que reliée à l'absorption du fer végétal.
Arrives-tu à t'approvisionner en fruits variés complètement bios dans ton secteur en hiver ? Pour le côté "achat local", faut oublier, avec nos hivers québécois...

Catherine said...

Esther, les hormones de croissance se retrouvent naturellement dans le lait, même bio, même le bon lait cru de mes vaches... Elles sont présentes naturellement pour permettre au petit veau de se développer rapidement et sont très néfaste pour l'humain. Le soya, je pourrais en parler longtemps, mais disons que c'est de plus en plus connu dans les milieu de l'alimentation saine que le soya n'est pas un aliment sain, car il contient une quantité très élevé de phytoestrogène qui ont un impact sur le système hormonal, et ceci est encore bien pire chez les petites filles (les bébés filles nourries à la formule de soya et qui ont continué à boire du lait de soya par la suite ont développé une poitrine dès l'âge de huit ans, poils pubiens, etc.). De plus, le soya non fermenté est très indigeste pour l'humain... Seul le miso et le nama shoyu (ou le tamari pour ceux qui mangent cuits) sont des produits de soya qui peuvent être consommés en petite quantité (car ils sont très salés).

Et oui, nous consommons des algues Nori crues et d'autres types d'algues aussi.

Je suis à travailler à créer un groupe d'achat (ou à me joindre à un groupe déjà existant) qui commande les fruits et légumes bios à la caisse par Gaétan Bonneau (qui approvisionne la majorité des marchés bio). Pour l'instant, je commande un maximum de mon marché de solidarité local (petits fruits surgelés, légumes d'hiver, fines herbes), je fais mes pousses, germinaisons et lactos et j'achète des fruits tropicaux bio quand ils sont abordables ou non bio (chez Cosco, c'est là qu'ils sont les meilleurs) au besoin.

Les campings en Charente Maritime said...

Le camping, c'est une activité "outdoor" comme une autre. C'est sympathique, ça permet de changer et de casser ses habitudes de vie, et ses petits conforts. Ca permet de se confronter à un autre rythme moins urbain.