Saturday, January 1, 2011

Une année toute crue!

Ça y est, je fais le grand saut! Après avoir rencontré un couple très inspirant lors de la célébration du solstice avec le groupe d'école-maison, j'ai décidé de faire une année crue! J'ai fait une liste de tous mes petits et plus grands bobos et je compte évaluer où ils en sont rendus l'an prochain à pareille date. J'ai fait 4 mois d'alimentation végétalienne crue faible en gras l'été dernier et j'avais trouvé cela très difficile. Cette fois, je vais essayer de trouver un équilibre entre le cru faible en gras et le cru plus classique avec des recettes variées. Je veux trouver une alimentation crue qui me convient bien et qui n'engendre pas de frustrations.

J'ai relu Les secrets de l'alimentation vivante de Frédéric Patenaude et j'ai envie de vous partager certains extraits qui expliquent ce qui motive ma décision.


:: Déjeuner de fruits ::

« Tous les aspects de l’homme, anatomique, physiologique et embryologique, le place définitivement dans la classe des frugivores. Le nombre et la structure de ses dents, la structure de son tube digestif, la position de ses yeux, les caractéristiques de ses ongles, la fonction de sa peau, les caractéristiques de sa salive, la taille de son foie, la position et la structure de ses organes sexuels, les caractéristiques de son placenta et bien d’autres facteurs, tout cela mène à la conclusion que l’homme a une constitution de frugivore.

Comme il n’y a pas de frugivore pur, tous les frugivores mangent une quantité de légumes verts et d’autres plantes ; l’homme aussi, sans violer sa constitution naturelle, consomme quelques plantes vertes. Ces plantes ont certains avantages que les fruits n’ont pas. Des tests ont démontré que l’ajout de légumes verts à une alimentation de fruits et de noix l’améliore. »

Shelton, Orthotrophy



:: Mes grawnola ::

« Lhomme na pas de canines pour mordre sa proie, pas de griffes pour la déchirer, pas un estomac puissant pour la digérer, pas un gros foie pour en neutraliser les toxines, et ainsi de suite. Cela tout le monde le comprend sans peine : l’homme n’est pas un carnivore. Mais quand je fais ressortir que l’homme n’a pas les caractéristiques du granivore, mangeur de céréales, de graines, alors on lève les mains, on ne me comprend plus. Pour chaque classe d'animaux, sur terre, la Nature a prévu une certaine catégorie d'aliments, parfaitement adaptés, et toute dérogation entraînera des perturbations biologiques – maladies, dégénérescence, cancer. »



:: Lait d'amande à la vanille et lait crémeux de sarrasin et noisettes ::

« Le pain et les céréales, même complets, sont très carencés, par rapport au fruits, en sels minéraux, alcalinisants, comme le calcium. De plus, on les trouve parmi des aliments qui forment le plus d'acidité. Nous n'avons pas la physiologie pour digérer les céréales. Avec les fruits on garde un poids idéal, alors qu’avec les céréales, on grossit ou on maigrit, selon le pouvoir digestif. »

« Les oiseaux possèdent une poche digestive qui s’appelle un gésier. L’homme n’en a pas. Qu’est-ce qu’un gésier ? A quoi sert-il? C'est un second estomac, chez les oiseaux et la volaille, qui possède une paroi épaisse, avec des muscles très forts, une muqueuse dure et calleuse, pour moudre les aliments. Ils peuvent ainsi triturer et moudre des graines et même pulvériser des cailloux durs en peu de temps. Ils avalent des cailloux pour les aider à moudre les céréales. Même les aiguilles que les dindons avalent, sont brisées en morceaux, dans les gésiers et sont rejetées, sans aucun dommage apparent. »

"Les oiseaux n'ont pas de dents. Ils doivent avaler les graines entières, telles quelles. Mais, comme elles doivent les moudre, pour pouvoir les digérer, la Nature leur a fourni une meule naturelle, attachée à leur estomac." "Mais, l’humain est différent. Il n'est pas équipé d’un gésier broyeur. Ils ne peut pas moudre les graines dures des céréales, ni les légumineuses. C'est pourquoi, ces aliments ne sont pas naturels à l’homme; ils ne sont pas destinés pour lui.

« Alors, un malin dira qu’on pourrait remplacer le gésier broyeur par une meule, fabriquée des mains de l'homme, et cuire ces graines, pour les attendrir, les rendre faciles à mastiquer et à digérer. C'est d’ailleurs bien ainsi que l’homme se débrouille, depuis bien longtemps, mais, cela ne résout pas le problème, sous tous ses angles. »

« Le tube alimentaire chez l’homme, chez tous les animaux frugivores est trop long pour une digestion convenable des farineux. Ces aliments y séjournent trop longtemps, et ont ainsi tendance à fermenter. Les céréales sont des aliments naturels pour les oiseaux, pas pour les humains. Les aliments qui ne peuvent pas être mangés et appréciés dans leur état naturel, ne sont pas des aliments spécifiques pour l’homme. Bien sûr qu’on peut moudre les graines, qu’on peut les attendrir en les chauffant à de hautes températures, et qu’on peut enfin les apprécier fortement, en les assaisonnant. Mais la chaleur dévitalise, et les assaisonnements intoxiquent le corps par les dépôts encrassant qu’ils engendrent. »



:: Salade aux mangues et kakis avec vinaigrette mangues/framboises ::

Albert Mosseri a fait une liste de maladies causées par le pain et les céréales, basée sur ses années d'expérience à aider des milliers de personnes à retrouver la santé. La voici :

Maladies causées et conditions aggravées par le pain et les céréales

 Rhume

 Grippe

 Sinusite

 Bronchite

 Pneumonie

 Asthme

 Allergies

 Diabète

 Arthrite

 Attaque du cœur

Le Dr. Doug Graham a écrit un article intéressant sur ce sujet (Grain Dammage).



:: Chou rouge et céleri déshydratés et moulus en guise de condiments ::



:: Pesto cru sur nouilles de courgettes et tomates cerises et succulente salade césar crue ::


:: Et beaucoup d'eau! ::

25 comments:

la fée papillion écolo ! said...

un autre award t'attend sur mon blog !

huiban isabelle said...

Merci Catherine pour les passages, très convaincants, du livre.
ça me laisse à réfléchir.
Oui ça semble dur mais tu as l'air déterminée alors tout est possible pour toi.

je prendrai le tps auj.de répondre à ton message.

Isabelle

Monique said...

Coucou Catherine,

Je vais suivre avec beaucoup d'intérêt ta transition vers le cru :-)

Plein de bonnes choses à vous pour cette nouvelle année !

Nathalie said...

Bonjour Catherine,
Mon conjoint et moi avons été crudivores à 100% pendant 6 mois il y a quelques années. Nous sommes pleinement conscients que c'est l'alimentation idéale pour notre corps et notre esprit. Tout les sens s'affinent ainsi que la taille Ha!Ha!
Cette alimentation demande beaucoup d'organisation et j'y reviendrai sûrement un jour. Peut-être que te lire m'y donnera l'élan.
Je vous souhaite une belle année vivante.
Nathalie F.

Catherine said...

Merci à vous pour vos commentaires et encouragements. J'espère que je pourrai vous inspirer à tenter l'expérience! Nathalie, tu avais abandonné pour quelles raisons?

Merci fée papillon écolo pour les Awards! Mes destinations voyages sont en premier lieu le Costa Rica, ensuite la Thaïlande, puis l'Italie...

Elane said...

voilà une bonne resolution ^^
j'avais tenté enceinte mais ai fini carencée au possible, j'ai du mal m'y prendre. Tu me donnes envie de retester.
j'espere que tu vas y arriver en tout cas ^^

Evelyne said...

Je pense que l'on doit faire comme on le ressent, certaines personnes ont besoin de protéines d'autres pas du tout...Si tu as l'impression de te sentir bien ainsi, il faut suivre ton idée. Je te souhaite bon courage et j'espère partager des recettes avec toi.

Catherine said...

Tant mieux, Elane, si je te donne le goût de t'y remettre... Evelyne, tu sais, c'est un mythe que les aliments crus ne contiennent pas de protéines. Je vais bientôt mettre une liste. La laitue contient 25 % de protéines alors que les noix en contiennent en moyenne 15 %! Il faut simplement savoir bien équilibré ce que l'on mange. Il faut effectivement bien le faire pour ne pas causer de carences, mais une fois qu'on sait s'y prendre, c'est très simple et très sain!

Sunshine Mama said...

Merci Catherine pour ton inspiration! Il y a presque 2 ans, je mangeais cru environ 2 repas par jour, et meme si c'etais pas a 100%, je me sentais 110% mieux! Je pensais justement a m'y remettre et lire ce que tu as ecris, m'a rappeler que je DOIS le refaire. J'ai bien hate de continuer a lire ta transition :)

Bonne Annee a vous!

Carine said...

Très bonne année crue, Catherine, et bonne année sur tous les plans.
Justement, pour ma part, de novembre à fin décembre j'ai mangé souvent cuit le soir et depuis le solstice, je ressens le besoin de manger tout cru, je vais tâcher de m'y tenir aussi !
Dans mon cas, ce qui est difficile c'est aussi de préparer de bonnes choses cuites, mais aussi d'avoir peur de ne pas avoir assez de fruits (surtout) sous la main. Des fois, le soir, je m'inquiète pour le lendemain et craque pour garder des choses pour plus tard alors que je sais que c'est complètement irrationnel et que je dois travailler sur ma peur de manquer.
Trop faible en gras, je n'y arrive pas en hiver aussi et devant l'ordi, je ressens l'envie de grignoter...

Catherine said...

Alors Sunshine mama, tu le fais avec moi?

Carine, oui, la clé du succès est d'avoir assez de fruit sous la main et d'en manger beaucoup. Si tu as envie de gras, c'est que tu ne manges pas suffisamment de calories. Il te faut beaucoup de bananes de de dattes. Par exemple, dans mon smoothie du midi d'hier, j'ai mis 2 t. de jeunes épinards, du persil, 4 bananes, 1 T. de bleuets et deux dattes. Ça, c'est un repas convenable pour l'hiver. Le soir, il faut débuter le repas par des fruits. Par exemple 3 mangues, puis une soupe tomates-mangues-céleri par exemple et une grosse salade avec un demi-avocat, des tomates, du céleri et une sauce ananas-céleri (ou pas d'avocats et des noix ou des graines pour la sauce, par exemple au tahini). Je t'assure qu'après cela, tu n'auras pas envie de grignoter devant l'ordi!

maman des saisons said...

L'alimentation cru est une évidence pour moi a la belle saison, mais en hiver, je ne vois pas comment faire, dans le sens ou l'on ne peut pas conserver cru tout les aliments dont on a besoin.
Bon appetit pour cette belle année a venir...

Lysalys said...

Tu m'intrigues... Que manges-tu ? Accepterais-tu de nous proposer un menu de deux journées ?
Pas simple... En ce qui me concerne, je suis déjà végétarienne et je consomme un maximum de local. Je me demande si tout cela est compatible.

Anonymous said...

Bonjour,
je viens souvent m'inspirer ici,je ne laisse pas de commentaires habituellement mais là, je trouvais la coincidence amusante... J'ai lu ceci ce matin, je voulais te le partager.
http://www.gardenoflife.com/RawTruth/tabid/2022/Default.aspx
Bonne chance dans cette belle résolution!
Solange

Evelyne said...

Je me pose la question du sucre dans les fruits...4 bananes font beaucoup de sucre !

Catherine said...

Maman des saisons, c'est bien sûr. L'alimentation crue dans un pays comme le Québec ou la France n'est pas une pratique très écologique. Beaucoup de crudivores décident de déménager dans les pays tropicaux à moyen ou long terme... Notre corps est fait pour vivre à moins de 1000 km de l'équateur et les aliments qui y poussent sont les plus appropriés à notre espèces. Nous avons des maisons et des vêtements pour nous protéger, mais il reste quand même que notre système digestif est le même...

Lysalys, oui, je parlerai davantage des menus au fil des jours. Pour l'instant, je bois environ 1 litre d'eau au réveil, je fais du yoga et d'autres exercices, je mange une grosse assiette de fruits (habituellement le même fruit : ce matin c'était un melon au complet). Vers 1l h-12 h, je me fais un gros smoothie vert comme mentionné plus haut et souvent, pour souper, quelques fruits en entrée (par exemple 3 mangues), suivis d'une soupe crue et d'une salade (comme celle suggérée à Carine plus haut).

Merci Solange pour le lien, je vais lire ça avec intérêt.

Evelyne, pour ce qui est du sucre, Frédéric Patenaude l'explique très bien. Le problème réel par rapport au sucre est quand il est combiné à une quantité importante (normale pour certains) de gras, c'est à ce moment-là qu'il cause des problèmes de santé. Des fruits consommés seuls élèvent la glycémie et elle redescend aussitôt car ils sont très vite assimilés. Par contre, combinés avec du gras, ils fermentent et restent longtemps dans le système entraînant toute sorte de troubles de santé. Alors un régime cru riche en fruits ET riches en gras est à proscrire.

cathie63 said...

Bonsoir
Quel projet,holala
je n'y connais rien mais je vais découvrir ça sur ton blog.
Au fait as tu eu mes voeux pour Noël?
gros bisous
cathie63

Catherine said...

Oui, Cathie! Merci beaucoup! Meilleurs voeux à toute ta belle famille!

Carine said...

Oui, je sais que je ne consomme pas assez de calories mais j'ai du mal, j'ai besoin de manger progressivement et je n'arrive pas à manger le matin. Je vais quand même essayer, je sens que je suis plus capable depuis le passage du solstice.
Et oui, il faut que je fasse comme tu dis le soir ! En fait, souvent vers 18h, j'ai un coup de barre (pendant un temps, quand Olivier était petit, c'était le moment où je faisais une petite sieste), les enfants ont faim ou sont excités, et du coup je vais tendance à manger la chose qui me semble le plus simple.
Après, ce qui a tendance à m'angoisser, c'est de me dire "si je mange tous ces fruits, est-ce que je pourrais me ravitailler à temps demain ?"… Mais cela dit, c'est aussi une question d'organisation.
Et en ce moment, je ne fais pas assez de repas avec un seul aliment, c'est ça qui me permettait d'y arriver beaucoup plus facilement il y a quelques mois.

Ce qui m'embête tout de même avec la question du sucre c'est que je suis convaincue, comme Frédéric Patenaude le dit d'ailleurs, que cette alimentation doit être accompagnée de pas mal d'exercices physiques. Et pour moi, pendant la saison froide, c'est très difficile d'en faire assez.
C'est le matin que je préfère sortir et faire de l'exercice, mais je n'arrive pas à me réveiller tôt, mon corps semble complètement hiberner ! Même si je me réveille plus tôt, je ne me sens pas vraiment réveillée d'ailleurs avant une certaine heure. C'est pour ça que parfois je me dis qu'il faudrait que je me rapproche d'un pays chaud !

Lysalys said...

Merci de ta réponse :)

Catherine said...

Carine, quand on se réveille comme ça, c'est qu'on manque de sommeil. Comme tu le sais, l'hygiène naturelle est composée de 7 facteurs, le sommeil étant l'un des principaux et l'exercice aussi... Ma résolution est de me coucher à 21 h 30 tous les soirs et de faire 20 à 30 minutes d'exercices au réveil (yoga Ashtanga avec sauts, vélo stationnaire, poids libres). Je sais que vous dîner tard en France, mais l'idéal est de ne pas manger après 18 h afin de se réveiller frais et dispos.

Essaie les smoothies verts (avec 3 ou 4 bananes) pour augmenter ta consommation de calories. C'est la clé du succès et la solution aux coups de barre.

Carine said...

Chez nous, on mange assez tôt pour un dîner français, entre 18h et 19h, 19h30 vraiment au plus tard. Je sens que c'est important pour mon corps de manger tôt. Quand on n'est pas chez nous et qu'il faut attendre 20h pour manger par exemple, c'est difficile...
Le problème c'est que je n'arrive pas à me coucher tôt. Sur la péniche, sans électricité, j'arrive à avoir sommeil et à dormir vers 22h parfois, mais sinon c'est rarement avant 23h30…
C'est vrai que j'adorerais faire du yoga le matin ! En fait, je me sens désarmée de le faire seule, je ne sais plus quoi faire, par quoi commencer, ça me semble compliqué.
Par contre, hier soir avec les enfants on a fait de la corde à sauter, c'était chouette !
Et vers 18h j'ai mangé des bananes, effectivement je n'ai pas eu de coup de barre.

Catherine said...

Je comprends que tu ne te sentes pas fatiguée avant 23 h 30, c'est le problème depuis l'avènement de l'électricité (et encore pire depuis l'avènement des écrans...). Comme tu le dis bien, sur la péniche, tu t'endors plus tôt. Il faudrait que tu te recrées un environnement propice au sommeil pour régler ton cadran intérieur pendant un certain temps. Mets-toi juste une chandelle, médite, lis à la la chandelle et le sommeil viendra plus tôt... Tu verras, on n'est plus habitué à être réellement reposé dans ce monde... La différence est incroyable! Se réveiller frais et dispos n'a pas son pareil!

Carine said...

Oui, c'est vrai !
Je crois que ce qui est difficile pour moi, c'est que j'ai besoin d'un temps juste pour moi le soir et ici, les enfants s'endorment aussi un peu plus tard (et Mehdi met un temps fou à s'endormir…)
C'est plus difficile pour eux de les coucher tôt aussi quand Olivier va à l'école car ils ne le voient que le soir… et ils sont excités…
Mais je sens que je vais chercher des solutions et que ça ira mieux !
Et quand je suis en "vacances" et suit un rythme de vie très léger, Mehdi s'endort très vite car il me sent complètement détendue !
Il y a aussi le fait que Walid se réveillait encore souvent une fois la nuit (voire 2), et Mehdi aussi, ce qui m'a fait cumuler presque 6 ans de sommeil entrecoupé ! Mehdi se réveille de moins en moins lui aussi depuis un mois (comme Walid). Mais maintenant, quand aucun ne se réveille, il y a mon conjoint qui se réveille très tôt pour partir travailler, gré… Cela dit, on progresse !

lilou said...

Bonsoir Catherine,
je n'étais pas venue te lire depuis quelques jours, et comme à chaque fois je me réjouis de tes mots, de tes photos...
ici nous mangeons deux repas crus par jour. merci de partager avec nous ces textes! je serais bien curieuse de lire tes constatations d'ici un an!