Wednesday, October 12, 2011

Being us

You know, the more I let go of expectations, the freeer I am and the freeer we all are together... I am much less stressed and so much happier! I loved the farm, I loved my raw milk and huge garden, and my sheep, but I really do not miss the hard work. I used to accomplish so much in a day, but most times, not with much happiness. I swore to try to do less, but it was a challenge for me. I know it is hard to understand to some of you, but it really was... Maximum efficiency is like a default set-up for me.

Vous savez, plus je mets de côté mes attentes, plus je suis libre et plus nous sommes libres en tant que famille... Je suis beaucoup moins stressée et tellement plus heureuse! J'aimais beaucoup la ferme, j'adorais mon lait cru et mon grand jardin, et mes moutons, mais tout le travail de la ferme ne me manque pas. J'accomplissais tellement de choses en une journée, mais trop souvent, sans grand plaisir. Je me jurais que j'essaierais d'en faire moins, mais j'avais vraiment de la difficulté. Je sais que c'est peut-être un peu difficile à comprendre pour certains d'entre vous, mais ça l'était vraiment... L'efficacité maximale est ma configuration par défaut...



I had it down to perfection, the perfect Waldorf rhythm (daily, weekly AND yearly!), complete with weekly sourdough bread baking, songs, circle time and festivals, the perfect food on our table, the perfect little homestead... I did so much in those early years that I am totally sick of festivals, storytelling, nature table and all the rest of it now. It's a bit sad, but that's what it feels like right now, so I have to honor that.

Je faisais tout avec une incroyable perfection, j'avais le rythme Waldorf parfait (journalier, hebdomadaire ET annuel), avec la fabrication hebdomadaire de pain au levain, les chansons, les rondes, les festivals, la nourriture parfaite sur notre table, la petite ferme parfaite... J'en ai tellement fait dans ces années où mes filles étaient encore toutes petites que je n'en peux plus des festivals, des contes et des tables de saison désormais. C'est un peu triste, mais c'est ainsi que je me sens pour l'instant, alors je me dois de l'honorer.


:: Mathilde and I knitted this baby sling together, a project she requested ::
:: Mathilde et moi avons tricoté cette écharpe ensemble, un projet qu'elle a initié elle-même ::


:: It's 7:30 a.m and Mathilde has sewn a hat, felted a sweater and I helped her fix a skirt and leg warmers. You've got to be ready to work with their schedule! Inspiration doesn't wait! ::
:: Il est 7 h 30 et Mathilde a cousu un chapeau, feutré sur un chandail et je l'ai aidé à faire une jupe et des jambières. Il faut être prêt à s'ajuster à leur horaire! L'inspiration n'attend pas! ::


:: Our friends taught us how to make friendship bracelets and Mara is in production mode! ::
:: Nos amis nous ont montré à faire des bracelets de l'amitié et Mara est en mode production! ::


:: And Mama too! (on Youtube, heart-shaped friendship bracelet and double-wave rainbow friendship bracelet) ::
:: Et Maman aussi! (sur Youtube, heart-shaped friendship bracelet et double-wave rainbow friendship bracelet) ::

What was it with that perfection? Was I trying to prove anybody anything? I don't think so... I think I was just so in love with Steiner's idea that I did all I could to be as Waldorf as I could (and God knows that I can move mountains if I want to...). And I am very proud of having offered my girls the beautiful rhythmical childhood that I did. I just wished I could have toned it down a bit and be less stressed out and enjoy the simplicity of their presence more...

Et pourquoi toute cette perfection? Est-ce que j'essayais de prouver quoi que ce soit à quelqu'un? Je ne crois pas... Je pense que j'étais simplement amoureuse des idées de Steiner au point de vouloir tout faire en mon possible (et Dieu sait que je peux déplacer des montagnes si je le veux...) pour être aussi « Waldorf » que possible. Et je suis très fière d'avoir offert à mes filles cette belle enfance rythmique, mais si seulement j'avais pu en faire un peu moins et être moins stressée et apprécier plus la simplicité de leur présence...


:: Homemade raw sherbet : their recipe ::
:: Sorbet cru maison : leur recette ::


:: Homemade playdough dyed with beet juice. They played with it for two hours straight. ::

:: Pâte à modeler teinte au jus de bettraves. Elles ont joué avec pendant plus de deux heures d'affilée. ::

I kept telling myself I should do less, but I didn't really know how. Finally, something shifted inside me and I got it! Actually, you know what, I think my girls taught me that. They started to be less and less interested and enthousiastic about the « school activities » I was proposing to them last year and I was growing more frustrated because I would spend quite a bit of time memorizing stories, working on schedules, preparing drawings on the board at night... so I started doing less so as not to be frustrated, and I started doing less in many areas. And it felt great! I felt lighter, happier and more present.

Je me répétais que je devrais en faire moins, mais je ne savais pas vraiment comment. Finalement, quelque chose a bougé en moi et j'ai compris! En fait, vous savez quoi, je pense que ce sont mes filles qui m'ont appris ça. Elles ont commencé à être moins intéressées et enthousiastes vis-à-vis des « activités scolaires » que je proposais l'an dernier et j'étais de plus en plus frustrée parce que je passais beaucoup de temps à mémoriser des contes, préparer des plans de cours, des dessins au tableau le soir... alors, j'ai commencé à en faire moins afin de ne pas être frustrée, et j'ai étendu cela à divers aspects de notre vie. Et je me sentais tellement bien! Plus légère, plus heureuse et plus présente.


:: Dying some milkweed fiber with beet juice (Mathilde's idea) ::

The thing is, I guess I needed to go through this to enjoy doing less and not feel guilty or inadequate about my daughter's schooling... After trying to do it the perfect way, to reproduce the Waldorf school at home and to see it fail, I could only try to do things differently. Many homeschooling moms struggle with attaining the perfect planification and Waldorf home and feel like it is not working because it is not perfect enough. But there is no guarantee. I myself know that I gave it my all and that was not the formula for us. That schooling, at home or in school, was not what I want for us, for now. And this ties in perfectly with our travel plans for the upcoming years.

En fait, je crois que j'avais besoin de passer par là, pour être heureuse d'en faire moins sans me sentir coupable ou inadéquate vis-à-vis de l'éducation de mes filles... Après avoir essayé de le faire parfaitement, de reproduire l'école Waldorf à la maison et de voir l'échec de cet essai, je pouvais seulement essayer de faire les choses différemment. Plusieurs familles qui font l'école à la maison se disent que ça ne fonctionne pas bien pour elles parce que leur planification n'est pas à point ou qu'elles ne réussissent pas à maintenir le rythme parfait et se disent que si seulement elles pouvaient atteindre la perfection, tout irait bien. Mais il n'y a pas de garantie. Pour ma part, je sais que ce n'est pas la formule qui fonctionne pour nous. En fait, la « scolarisation », à l'école ou à la maison, n'est pas ce que je désire à l'heure actuelle. Et ceci s'insère parfaitement avec nos plans de voyage pour les prochaines années.


:: And two hours later, a siren was born, inspired by the fiber (we were only able to add some bits in her hair) ::
:: Et deux heures plus tard, une sirène est née, inspirée par la fibre (nous n'avons pu ajouter que quelques mèches dans ses cheveux) ::

So what do I do? I sit back and enjoy the ride! I watch them, amazed by their ideas, drive, interests and I help, answer questions, suggest outings, read books, spell words (lots of words!), tie a knot at the end of a thread for a sewing project, cast on stitches for a knitting one.

Alors, qu'est-ce que je fais? Je relaxe et je profite de ces beaux moments avec elles! Je les regarde, émerveillée par leurs idées, leur passion, leurs intérêts et j'aide, je réponds aux questions, je suggère des sorties, je lis des livres, j'épèle des mots (beaucoup de mots!), je fais un nœud au bout d'un fil pour un projet de couture ou je monte des mailles pour un tricot.

I am fascinated to see how there is no difference for them between making Lego constructions and sitting with a book and try to decipher it (Mara is teaching herself to read), doing mental maths in the car between them (today, I realized that they know more than I tought...). It's all a game and learning is weaved into everything they do, just like it should be.

But mostly, I smile and tell them how much I love them and how blessed I feel to spend my days with them. Because I really am.

Je suis fascinée de voir à quel point il n'y a pas de différence pour elles entre faire des constructions en Lego et s'asseoir avec un livre et tenter de le déchiffrer (Mara apprend à lire tout seule à l'heure actuelle), faire des calculs mentaux dans l'auto entre elles (aujourd'hui, en les écoutant, je constatais qu'elles en savaient beaucoup plus que je ne le pensais...). Tout est un jeu et les apprentissages sont intégrés dans tout ce qu'elles font, comme cela devrait être.

Mais surtout, je souris et je leur dis à quel point je les aime et combien je me sens choyée de passer mes journées avec elles. Parce que vraiment, je le suis.

Here's a great article on homeschooling.

26 comments:

Penny said...

awesome :) just.plain.awesome :)

Anonymous said...

Ah! Le logiciel par défaut "Je vise la perfection dans tout" et ses programmes "y'a tellement à faire dans une journée que j'ai pas le temps de vivre", "je fonce et fonce... et me défonce la santé", "bordel que ça commence à être lourd" et "je manque d'énergie, j'ai souvent mal à la tête et je sais pas pourquoi"...

Comme c'est vrai qu'on ne se rend pas toujours compte qu'on PEUT se délester, en faire moins, apprécier plus. On PEUT se forcer à passer de 100 km/h à 50 et s'y maintenir et accepter que ça va donner autre chose que ce à quoi on est habitué. Et puis là, les surprises surviennent!

Bravo, ma belle miss, pour t'écouter! Continue à ralentir.

Je t'aime fort!

DrEvilN

Catherine said...

Thanks Penny!

Ève, oui, je suis tellement contente d'avoir réussi à ralentir! Je te jure que le programme « y'a tellement à faire dans une journée que j'ai pas le temps de vivre » je le connais pas cœur! Et je l'ai scrapé!!

Fawn said...

Applause, applause!! Perfectionism is so difficult to reason our way out of. I admire you so much.

(I love the *idea* of homeschooling, but I'm afraid I'm just not made for it.)

muriel said...

Bonjour Catherine , comme je te comprends , ce qui est magnifique c'est que durant leur petite enfance tu leur a donner tous ces apprentissages et aujourd hui c'est ancré en elles , cela est devenu naturel , je suis en admiration de tous ce que je vois chez toi ou d'autres mamans, mais je me dis comment elles font moi je ne fais pas tout ca et cela me demande déjà beaucoup d'énergie , je t admires , je vous admirent toutes !!! L'essentiel c'est que tu écoutes ton coeur de maman et que tu ressens tes filles , tu sais qui elles sont , ce qu'elles ont besoins , quelle merveilleuse maman tu es !!!!! Gros bisous Muriel

Catherine said...

Merci, Muriel.

Fawn, I would never have taught I would be a homeschooler... With conviction, all becomes different. When it's the only option that makes sense for you, you make it work and it feels great!

Anonymous said...

Catherine,
Je comprends si bien ton cheminement... Je comprends, oh combien, cet attrait pour l'ambiance "Summerhill"" et tout et tout... Catherine, c'est un chemin qui peut ce révéler moins "lumineux" qu'on ne le pense... Je pense vraiment que le "unschool" ou apprentissage par proximité est la meilleure des démarches pour les sujets d'excellence du "tuteur" mais à moins d'être Léonard de Vinci on ne ne peut réaliser ce rêve dans tout les domaines !!!!
Je crois vraiment au "projet" d'incarnation et par conséquent je pense qu'optimiser les connaissances de nos enfants est une priorité...
A + si tu le souhaites...
Amstramgramme

JEMAS said...

Very interesting, thanks for sharing.

Joanna said...

Ce billet résume si bien ou tu en es et tes questionnements et conclusions des derniers mois. Comme me le disais JF, tu es qqn qui fait ce qu'elle fait à fond, tu te donnes à 100 pr 100 et pas à moitié. c'est une qualité admirable mais qui peut aussi nous détruire si on ne s'aguste pas qd ça ne marche plus. Waldorf à 100 pour 100 ne marchait plus et tu as eu l'humilité de te remettre en question, de t'écouter, d'écouter ce que ressentais ton chum et surtout d'écouter le message clair de tes filles... Ma mère dit tjrs que ds la vie il faut rester ouvert et flexible. ton cheminement en est un bel exemple.
C'est beau aussi de voir combien les filles ont le goût de créer, de tricotter, de faire du crochet tant d'activités qui occupent leurs mains et font tant de bien à leur être. c'est beau de voir ça si spontané, tout comme leur besoin d'apprendre à lire et que tu épelles tout (je l'ai vu en action qd j'étais venue chez vous et c'est tt à fait fascinant!). L'apprentissage est ds leur ADN! la curiosité, c'est beau à voir!
Je t'embrasse si fort et te dis à bientôt sous des cieux de yourte :O)
JO

Francesca said...

beautiful post. realizing what works well for us and our families is far more difficult than living by someone else's ideas/ideals.

Catherine said...

So very well said Francesca.

Joanna, merci!!

Amstrammegramme, tu peux m'écrire en privé, j'aimerais bien discuter de tout cela avec toi : cforest(at)hotmail(dot)com
Ça m'intéresse!

moment to moment said...

What a beautiful and truth filled post.
While I was never that perfect waldorf homeschooler, I did put forth tremendous efforts in regards to crafting and rhythm, and now that life simply does not allow for this and our home schooling has taken a more relaxed turn I realize that it all has its place. It is all good and right, and learning still happens all the time in every way.
Warmly,
Christina

I. said...

merci catherine!
je te recois a 500pcent et que c bon de te lire sur ca.
amities!

saraelise said...

I love this post, Catherine. I very much needed to read your words this week. Thank you for your honesty. hugs. :)

Catherine said...

Saraelise, how are things going for you and your homeschooling your boys?

Fleur de Paix said...

Ton message est très touchant, merci pour ce beau partage.

Je suis loin du totalement waldorf, je ne suis pas non plus totalement unschooling... Je suis totalement VIE ! Je fais équipe avec mon enfant et ensemble nous découvrons la vie ! Les apprentissages académiques s'entremêlent parmi d'autres apprentissages de façon tellement naturelle !

Catherine said...

C'est bien dit Fleur de paix!

Mélanie said...

Bonjour Catherine,
C'est un grand soulagement pour moi de lire ce billet. Je suis assidûement votre blog et suis moi aussi très sensible à la pédagogie Steiner. Je m'inspire souvent de vos réalisations, de vos contes... En vous lisant, je me suis toujours demandée... mais comment arrive t-elle a faire tout cela? et en plus à prendre des (magnifiques) photos? et en plus à tenir un blog aussi enrichissant? et en plus à répondre au commentaires? Je n'arrive pas à faire le quart pourtant je n'ai "que" 2 enfants et pas de ferme... Parfois, c'était difficile d'accepter mes limites, alors que tout avait l'air si "parfait" pour vous, malgré un emploi du temps démentiel. Je suis ravie pour vous, que vous ayez trouvé un rythme plus appropriée à vos besoins et ceux de votre famille, et je suis "rassurée" aussi de voir que contrairement à ce que je pensais, tout n'était pas aussi parfait que cela, comme vous le dites aujourd'hui.
Bons voyages
Mélanie

Catherine said...

Merci de ton commentaire Mélanie! Oui, le monde des blogs fout des complexes à bien des gens, mais on ne sait jamais vraiment ce qui se passe chez les gens... jusqu'à ce qu'ils parlent aussi de l'envers de la médaille... Par ce qu'il y a toujours un envers!

earthboysblog said...

OH yes, mama that is right. We still haven't started school this year. Sasha still isn't reading but I read so much to him - he's really addicted to books. Why worry?? Good for you. ENJOY!

Carine said...

"Je me jurais que j'essaierais d'en faire moins, mais j'avais vraiment de la difficulté."
Comme je te rejoins là-dessus, moi surtout en ce qui concerne mon travail (surtout, oui) et aussi sans doute les créations…
(comme les créations de tes filles sont belles aussi… c'est spontané de leur part ?)
C'est tellement beau, comment tu racontes ça… Merci !

Catherine said...

Thanks Jeanene! Et oui, Carine, toutes ces créations sont spontanées!

Anonymous said...

bonsoir,
de très belles photos comme toujours!
Serait-il possible de partager la "recette" de la pâte à modeler teinte à la betterave?
Bravo pour toutes les idées de travaux manuelles à faire avec les enfants.
Angela

Catherine said...

Avec plaisir,

Voici la recette :
1 1/2 T. de farine blanche
1/4 de T. de sel
2 c. à table de crème de tarte
1 T. d'eau de cuisson de betteraves
2 c. à table d'huile
Mélanger et cuire environ 5 minutes ou jusqu'à ce que la texture change (et la couleur aussi, légèrement)

Anonymous said...

merci pour la recette de pâte à modeler .
mais qu'est-ce que la "crème de tarte"?
Encore félicitation pour ce blog qui est une véritable bulle d'oxygène!!
Angela

Catherine said...

Pris sur Internet :

La crème de tartre est un sous-produit de la fabrication du vin. Elle est employée dans les recettes culinaires (surtout pour les pâtisseries) comme agent levant. On la trouve en Amérique dans les épiceries, sous forme de poudre blanche. En Europe, elle se trouve en pharmacie. La crème de tartre est souvent utilisée pour stabiliser les blancs d'oeufs battus dans les gâteaux des anges, les gâteaux éponges, les gâteaux mousseline, les meringues et les soufflés, et pour empêcher la cristallisation du sucre en confiserie.
On peut la retrouver sous d'autres appellations:

Tartrate Acide de Potassium
Tartrate monopotassique
Potassium bitartrate
Potassium Hydrogénotartrate