Wednesday, December 22, 2010

Le solstice d'hiver

Chers amis,

Le solstice dhiver est le point tournant dans la roue de lannée. Cest le moment où le soleil meurt symboliquement et renaît du ventre de la terre. Le solstice dhiver nous rappelle que juste au moment où tout semblait sombre et ténébreux, la lumière est sur le point de renaître.


:: Mathilde et Aïsha sont maintenant assez grande pour entretenir les feux dans notre maison. ::

On peut aussi se demander pourquoi dans notre tradition, la noirceur est quelque chose à craindre. Bien sûr, on ne voudrait pas quil fasse noir tout le temps, mais on sait bien que sans la noirceur rien ne pourrait vivre. Les bébés se développent dans la noirceur du ventre de leurs mères, les graines doivent germer dans la noirceur de la terre. Mais au solstice, la balance a penché aussi loin quelle le pouvait et on est prêt à voir la lumière revenir.


:: Confection de petits pains en forme de soleil lors d'une célébration du solstice avec un beau groupe d'école à la maison à Fulford. ::


:: Danse trad avec Donald ::


:: Beau rituel amérindien de partage de la lumière ::


:: Confection d'un pot-pourri des Fêtes : aiguilles de sapin, pelures de clémentines, pétales de roses, clous de girofle, anis étoilé, cannelle ::


:: Mara, Mathile et Aïsha m'ont aidé à confectionné des sacs-cadeaux réutilisables en tissus, inspirés de Soulemama. C'est le projet idéal pour initier les enfants à l'utilisation de la machine à coudre. Si je savais broder aussi joliment que Francesca, j'essaierais aussi les taies d'oreillers brodées. ::





:: J'ai fait celui-ci à partir d'un très vieux tissu qui appartenait à ma grand-mère. ::


:: C'est tellement agréable et rapide d'emballer nos cadeaux dans des sacs en tissus! Et tellement plus écologique que le papier de soie et les sacs du magasin à 1 $ faits en Chine! ::


:: Notre beau pain soleil inspiré du livre The sun bread ::

Le partage du pain soleil symbolise simplement le partage de la lumière, de cette flamme unique de laquelle nous sommes tous issus.

Rappelons-nous de partager ce soleil-là avec ceux quon aime. Je vous invite dans les prochains jours à faire un effort de conscience particulier pour sentir le soleil qui renaît en vous après cette période dintrospection, dattente, de noirceur et de choisir de le partager avec ceux qui vous entourent. Souvent, cest juste dans la façon dont on choisit dêtre présent dans lamour et dans la joie. Noublions pas que la lumière suscite la lumière et quune nouvelle vie entraîne de nouvelles possibilités.


:: Cuisson de banique dans le feu lors de notre célébration du solstice d'hier soir chez nous avec notre belle communauté. ::


:: Des petites chandelles qu'on laisse brûler toute la nuit pour aider le roi soleil à renaître des bras de Mère Nuit ::

Lors de chaque solstice d'hiver, je raconte l'histoire qui suit et je remets ensuite à chaque enfant une petite bougie flottante à allumer et à mettre dans un bol d'eau avant d'aller au lit.

La naissance du soleil

De Starhawk dans Circle Round, p.98

C’était le milieu de l’hiver et le soleil était rendu très vieux. Toute l’année, le soleil avait travaillé très fort. Jour après jour, il se couchait et se levait. Toute l’année, le soleil avait nourri tous les habitants de la terre en donnant de l’énergie aux arbres et aux fleurs et à l’herbe afin qu’ils puissent pousser et nourrir les animaux, les oiseaux, les insectes et les gens.

Maintenant, le pauvre soleil était fatigué et avait de la difficulté à se lever le matin. Peu de temps après être sorti du lit, il avait déjà besoin de retourner se coucher. Les journées raccourcissaient donc de plus en plus, et les nuits allongeaient, jusqu’à ce que le jour soit si court que ça ne valait presque plus la peine de se lever.

La nuit était triste pour le soleil. « Viens te reposer dans mes bras, mon enfant, dit-elle. Après tout, je suis ta mère. Tu es né de ma noirceur, il y a des millions d’années. Laisse-moi te bercer maintenant, comme je berce chaque étoile dans l’univers. »

La nuit enveloppa donc le soleil de ses grands bras, et la nuit fut effectivement très longue. « Pourquoi est-ce qu’il fait noir si longtemps, demandaient les enfants partout sur la terre. Quand le soleil sera-t-il de retour? »

« Le soleil est très fatigué, disaient les adultes. Mais peut-être que si vous, les enfants, le remerciez pour tout ce qu’il fait pour nous, la lumière reviendra peut-être au matin. »

Les enfants chantèrent de belles chansons au soleil. Puis, ils pensèrent à toutes les choses que le soleil leur donnait. « Merci de faire pousser les laitues et le maïs et le riz et le blé, dirent-ils » « Merci de faire pousser les arbres dans les forêts et les algues dans les océans et le krill qui nourrit les baleines. Merci de créer le vent qui amène la pluie.»

Chaque fois qu’un enfant disait merci, le soleil commençait à se réchauffer un petit peu et à donner un peu de lumière. Bien en sécurité dans les bras de la nuit, le soleil rajeunissait de plus en plus.

Finalement, les enfants durent aller se coucher. « Nous allons resté réveiller pou voir le soleil se lever à nouveau, dirent les adultes. » « Est-ce qu’on peut rester debout nous aussi, demandèrent les enfants. » « Vous pouvez essayer, mais vous tomberez de fatigue, répondirent les adultes. Mais vous pouvez tous allumer une bougie, parce que chaque flamme est une étincelle du feu du soleil. Mettez votre chandelle dans un endroit bien choisi et elle veillera pour vous tandis que vous dormez et que vous rêvez au retour du soleil. »

Les enfants allumèrent leurs chandelles et les déposèrent dans un endroit sécuritaire et chaque flamme était une étincelle du feu du soleil. Puis, le soleil jeta un coup d’œil par-dessus les bras de la nuit, et vit les petits feux qui brillaient et commença à se réchauffer un peu plus, à donner un peu plus de lumière et à se sentir encore un peu plus jeune.

Tôt le matin, les adultes réveillèrent les enfants. Ensemble, ils grimpèrent jusqu’au sommet d’une colline et firent face à l’Est, en direction du soleil levant. Ils chantèrent de belles chansons au soleil et courraient partout pour se réchauffer. Ils attendaient pou voir ce que l’aurore apporterait.

Le ciel commença à passer du noir, à l’indigo, au bleu. Peu à peu, le ciel s’éclaircissait. Une lumière dorée apparut à l’horizon. La nuit entrouvrit ses grands bras, et dans un éclat de clarté, le soleil apparut, nouveau, fort et brillant.

Comme le soleil s’était bien reposé pendant la longue nuit et qu’il avait rajeuni grâce aux chansons et aux remerciements des enfants, il redevint jeune comme un petit bébé, né de la nuit une fois de plus.

« Le soleil revient! Le soleil renaît aujourd’hui! s’écriait tout le monde. Et ils dansèrent et ils chantèrent encore pour célébrer la naissance d’un nouveau jour, d’une nouvelle année.


:: Tout le monde avait contribué un petit quelque chose : sablés, cidre de pommes chaud, pain aux fruits, chants, couronnes de soleil. Les filles ont reçu un premier cadeau de Noël d'une amie artiste Waldorf qui fait aussi l'école à la maison : une superbe poupée! ::

Et nous sommes allées voir les Jeux de Noël à l'école Waldorf cet après-midi. Les jeux de Noël (ici, le Jeu des bergers) sont une tradition dans les écoles Waldorf et sont un cadeau que les professeurs et certains font aux enfants.





Et en terminant, plein d'idées de jolies décorations de Noël à confectionner avec les enfants, pour les petits projets de dernière minute... ou pour l'an prochain!

14 comments:

moment to moment said...

beautiful story, beautiful tradition!
warmly,
christina

dig this chick said...

J'aime le pain soleil! C'est magnifique.

Hi Catherine,

You won the nordic ski passes on my blog giveaway last week! I know Quebec is a bit away but maybe you can take a trip with your family or give them to someone? Let me know.

xo
dig

Michelle et Sébastien said...

Ton blog est très inspirant Catherine. Merci de partager les moments de célébration du solstice avec nous! Le pain et les emballages en tissu sont chouettes:)
Passez un bon temps des Fêtes:)
Michelle, Sébastien et Éloé

mama quilla said...

ton blog est toujours une merveille à lire !!
merci !

Carine said...

Je pense que les foetus voient une lueur transpercer, le jour, lorsque le temps est lumineux et si la mère ne porte pas que des vêtements noirs…

Sans doute les graines qui ne sont pas enfouies trop profondément aussi ?

Je pense vraiment que les organismes ont besoin de lumière, que c'est la lumière qui permet et véhicule la vie. Quand les jours sont trop sombres trop longtemps, l'organisme se sent un peu mourir. Dans certaines prisons, certains deviennent d'ailleurs fous…

Personnellement, avec le solstice d'hiver, je me sens revivre, je prends un nouveau souffle ! C'est aussi une toute autre énergie que la terre a, jusqu'au prochain solstice.

Je rêvais de faire des emballages cadeaux en tissu mais cette année je n'ai pas eu le temps, étant donné que je partais presque de zéro. Ce sera pour l'année prochaine, tant pis ! Comme ça je prendrais le temps de trouver du tissu qui me plaît.

J'aime beaucoup tes réflexions sur le fait de partager !
Pour moi, les cadeaux, autrement dit les "présents", c'est seulement le symbole matériel de cette présence d'amour et de joie que l'on a envie de partager.

Catherine said...

Nici, I e-mailed you, but just in case, I would be happy for you to give the nordic ski passes to someone closer! Thanks a lot! And I totally LOVE your blog!

Michelle et Sébastien, merci! Bon temps des Fêtes à vous aussi!

Carine, merci de ces belles réflexions, c'est vrai que sans lumière, on devient fou. Au Yukon, on appelle ça la « cabin fever ».

Anonymous said...

"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie.On ne diminue pas le bonheur en le partageant."
Bouddha.
Je te souhaite un très beau Noël.
Carole.

Francesca said...

Very nice post. I'm so glad that the days are growing longer! I just tried making a star shaped bread, but it was a disaster, partly because I couldn't figure out this oven here. I'll make your sun bread next time!

Francesca said...

and, Happy Holidays, Catherine!

Catherine said...

Que c'est beau, Carole! Et tellement vrai! De belles fêtes à toi aussi!

Francesca, have a great time in the mountains!

Bobo... said...

toujours tres inspirant.... ... je fais les cadeaux home made... et souvent les paquets sont des sacs de tissus !!, j ai commence a faire ca cette annee pour les anniversaire... en meme temps ca laisse un petit sac (qu on a toujours besoin!!), bravo aussi pour le pain... je n ai pas eu le temps d en faire... on le fera avec du retard.. je tombe en vacance ce soir... je vais pouvoir profiter de mes filles un max... passez de belles fetes... et je continuerai a venir sur ton blog pour venir m inspirer des histoires et autres....

Bobo... said...

as tu une bonne recette de banique ??

Catherine said...

Non, c'est une copine qui l'avait fait. Moi, je fais simplement du pain au levain comme d'habitude, avec un peu plus de farine...

Anonymous said...

Bonjour,
je viens de découvrir votre blog il est tout simplement magnifique...
merci pour tout ce beau partage.......
quel plaisir de vous lire.
belle continuation, belle vie a ce blog.
nadine.